Newsletter Projet Campus n°6

Jeudi 20 décembre 2012

Au sommaire de ce numéro :

Inauguration de la Cafétéria de l'IUT d'Orsay
Quel avenir pour le Campus Vallée ? Une synthèse de l'étude "Devenir de la Vallée"
Présentation du projet architectural de l’École Centrale sur le plateau du Moulon, ainsi que les dernières évolutions du projet.

Consulter le n°6 de la Newsletter Projet Campus

Réunion d’information sur le plateau du Moulon

Jeudi 20 décembre 2012

Dans un futur proche, plusieurs établissements d’enseignement supérieur vont rejoindre le plateau du Moulon, comme l’Ecole Centrale Paris, l’ENS Cachan et une partie de l’Université Paris-Sud dont la Faculté de Pharmacie, des laboratoires et des enseignements (Chimie, Physique, Biologie). L’objectif du projet est de profiter de ces arrivées pour faire émerger un quartier vivant et agréable qui rassemble chercheurs, étudiants, habitants et salariés.

L'Établissement public Paris-Saclay organise une réunion d’information pour présenter le projet urbain du Moulon aux personnels de l’Université Paris-Sud. Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la concertation préalable à la création de la Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) sur le plateau du Moulon. Introduite par le Président Jacques Bittoun et présentée par le Président de l'EPPS, Pierre Veltz, cette présentation aura lieu le

Mardi 8 janvier 2013, 16h - 18h

Amphithéâtre de l'Ecole Polytech Paris-Sud,

Maison de l’Ingénieur, bâtiment 620.


Consulter le flyer

Entrée sans inscription.

Venez nombreux !

Rencontre autour du Grand Paris Express à Nano-Innov

Jeudi 6 décembre 2012

Le 12 décembre à 18h, les acteurs du monde économique se réuniront à Nano-Innov, sur le Plateau de Saclay, pour faire le point quant à l’avancement des lignes verte et bleue du Grand Paris Express.

Cette rencontre, à l’initiative des CCI Essonne, CCI Versailles Val d’Oise/Yvelines et CCIP Val-de-Marne, est l’occasion de faire le point sur l’avancement des travaux concernant le Grand Paris Express. Mais c’est aussi une opportunité pour les organisateurs de cette rencontre de réaffirmer le caractère indispensable pour la compétitivité des entreprises, la croissance et l’emploi d’une réalisation complète de ce projet. Des interventions de la RATP et de la Fédération Régionale des Travaux Publics ainsi que des prises de parole des réseaux d’entreprises et des pôles de compétitivité du sud francilien sont aussi au programme.

A l'heure où se préparent des arbitrages en termes de financement et de phasage du Grand Paris Express, la CCI Essonne invite tous les usagers "à faire entendre leur voix". Objectif : montrer que le monde économique sud francilien est mobilisé et attend une réalisation rapide et cohérente des lignes verte et bleue du métro automatique.

Au programme :

  • Point sur l'avancement du Grand Paris Express

  • Témoignages d'entreprises et de réseaux d'entreprises du sud francilien

  • Adoption d'un communiqué pour la réalisation du Grand Paris Express

Une invitation à signer la pétition électronique " Pour que le métro automatique Grand Paris Express devienne réalité "  est par ailleurs lancée. Il est possible de signer en cliquant sur ce lien.

 

Renseignements pratiques :

Mercredi 12 décembre 2012 de 18h00 à 20h00

à Nano-Innov (Bât. N2), Avenue de la Vauve (RD 128), Palaiseau (plateau de Saclay)

-Accueil à partir de 17h30-
Stationnement dans le parking sous Nano-Innov

Consulter le plan d'accès

Le gouvernement confirme son soutien au projet Paris-Saclay

Vendredi 30 novembre 2012

Le Premier Ministre Jean‐Marc Ayrault a annoncé, dans le cadre du VIIe Forum de la Recherche et de l'Innovation, le soutien du gouvernement au projet de cluster Paris-Saclay et à la création de la future Université Paris-Saclay. Confirmant les dotations du Plan Campus, il a notamment souligné l'importance de la question du logement et des transports.

Expliquant la position du gouvernement sur le projet, le Premier Ministre s’est dit « déterminé » à soutenir le développement du pôle économique et scientifique Paris‐Saclay qui s’inscrit pleinement dans l’édification d'un « nouveau modèle de développement économique, social et environnemental qui se projette dans l’avenir avec la volonté de prendre à bras le corps le défi de l’innovation».

Jean‐Marc Ayrault a rappelé l'ampleur d'un "projet scientifique et économique exceptionnel" et souligné l'excellence des établissement rassemblés "[...] un regroupement remarquable par sa qualité : l’une des deux universités, Paris-Sud, est celle dont la notoriété internationale est la plus forte ; les grandes écoles concernées sont considérées comme les meilleures, et quasiment tous les grands organismes de recherche sont présents." Au delà du rapprochement des établissements, le Premier Ministre a salué la "transformation de Paris-Saclay en une grande université d’un type nouveau".

Les dotations du Plan Campus confirmées
Jean‐Marc Ayrault a réaffirmé les dotations au Campus : "Je confirme la dotation exceptionnelle d'un milliard d'euros, destinée aux opérations immobilières prévues pour rapprocher les établissements", a‐t‐il indiqué. Le Premier Ministre est également revenu sur la "dotation en capital du Plan Campus, pour un montant de 850 millions d'euros" ainsi que la "dotation de près d'un milliard d'euros au titre des investissements d'avenir".

La ligne du métro automatique "nécessaire"
Le constat du Premier Ministre est que réseau de transport existant n'est pas à même répondre aux futurs besoins du territoire. Les travaux en cours sur la ligne B constituent l'urgence, notamment sur la branche sud qui dessert Saclay depuis la gare de Massy-Palaiseau. Pour Jean‐Marc Ayrault , "la réalisation de la ligne de métro automatique du Grand Paris Express sera nécessaire, pour apporter une réponse efficace à la saturation du réseau actuel et pour le développement de la région". En rappelant cependant l'exercice d'actualisation des coûts et de priorisation des travaux du futur métro automatique, engagé par Cécile Duflot, Ministre des Territoires et du Logement, dont les conclusions sont attendues en début d'année 2013.

Une "action déterminée en faveur du logement"
Le Premier Ministre  a également insisté sur l'importance de la politique de logement, et sur le développement de la mixité, notamment au sein du campus. "La ville doit mêler les bâtiments tertiaires à l’habitat, aux commerces, aux équipements, aux espaces publics et aux services.  Cette mixité conditionnera la qualité de vie des habitants du plateau ; et la qualité de vie constituera elle-même un facteur d’attractivité déterminant." L'engagement de construire 6 000 à 8 000 logements neufs par an sur le site de Paris-Saclay  a été renouvelé, afin de contribuer au vaste effort de construction de logements jugé "vital pour la métropole francilienne".

"Paris-Saclay peut être demain, si nous le voulons tous ensemble, une référence internationale non seulement en matière d’innovation scientifique, technologique et économique, mais également en matière d’innovation urbaine", a conclu le ¨Premier Ministre.

Nominations à la FCS Campus Paris-Saclay

Vendredi 30 novembre 2012

Plusieurs nominations récentes sont intervenues au sein de la Direction de la Fondation de Coopération Scientifique du Campus Paris-Saclay et des Directeurs de départements.

L’équipe Idex Paris‐Saclay de la Fondation de coopération scientifique Campus Paris‐Saclay se renforce ainsi avec l’arrivée de deux directeurs délégués. Elisabeth Dufour‐Gergam, Docteur en Physique de l'Université Paris‐Sud, et Patrick Leboeuf, Directeur de recherche au CNRS, ont été nommés respectivement Directrice déléguée à la Formation et Directeur délégué à la Recherche, le 14 novembre 2012 lors du Conseil d’administration de la Fondation. Ces nominations sont dans la continuité de la construction de l’Université Paris‐Saclay.

Deux nominations concernent par ailleurs les départements de la FCS Campus Paris-Saclay :

Eric Vincent remplace Christian Colliex en tant que directeur du Réseau thématique de recherche avancée Triangle de la Physique, il en était le directeur adjoint depuis 2011. Il sera secondé par Brigitte Cros, Directrice de recherche CNRS et responsable de l'équipe ITFIP du LPGP et Frédéric Petroff, Directeur de recherche au CNRS et Directeur adjoint de l’unité mixte CNRS/Thales.

 

Le Conseil d’administration de la Fondation mathématique Jacques Hadamard (FMJH) a entériné la nomination d’Hans Rugh, Responsable de la Licence de Mathématiques à l'Université Paris-Sud, à sa tête  à partir du 1er décembre 2012.  Il remplacera Yves Laszlo appelé à de nouvelles fonctions à l’Ecole Normale Supérieure d’Ulm et dont l'investissement dans la construction et le succès de la structuration du domaine des mathématiques sur le Plateau de Saclay ont été salués.

 

.

Le projet de l'Ecole Centrale dévoilé

Vendredi 30 novembre 2012

A la rentrée 2016, le Campus Paris-Saclay accueillera l’Ecole Centrale Paris au Moulon. Voisine des installations de l’Université Paris-Sud, de Supélec et de l’ENS Cachan, l’Ecole Centrale sera au cœur d’un nouvel ensemble vivant : le quartier Joliot-Curie.


© OMA

Juillet 2012, l’agence néerlandaise OMA est désignée lauréate du concours mixte d’architecture et d’urbanisme pour l’implantation de l’Ecole Centrale Paris sur le campus Paris-Saclay.  Ce concours avait pour objet la conception des bâtiments de l’Ecole Centrale et du quartier dans lequel elle s’intègre : le quartier Joliot-Curie à Gif-sur-Yvette. Localisé sur la frange sud du plateau de Saclay, le quartier Joliot-Curie constitue la première étape de l’aménagement de la ZAC (Zone d’aménagement concertée) du Moulon. Le projet doit aboutir à un quartier compact au sein duquel s’organise une vie urbaine animée autour des espaces publics.

Une “LabCity” au service de la mixité

Une réflexion autour des principes et des valeurs fondamentales voulues par l’Ecole Centrale, l’identité et l’ouverture, a donné naissance au concept de «LabCity» ; soit la réunion d’un vaste champ d’activités expérimentales dans un espace singulier qui favorise les échanges, les interactions et la créativité. La concrétisation de ce cahier des charges ambitieux se traduit par une grande halle transparente de 159x127 mètres de côtés et de 12 mètres de haut. La Lab-City est un grand ensemble mixte de laboratoires, de bureaux, d’espace d’enseignements, de restauration, de travail collaboratif, de lieux de repos et de détente. Un forum, espace dédié à la vie collective de l’Ecole, surplombe la grande halle.

© OMA

L’organisation du quartier s’articule autour de trois espaces publics majeurs à l’échelle du quartier :

  • Une grande rue diagonale couverte qui traverse le bâtiment de l’Ecole Centrale et offre une connexion piétonne publique entre le cœur du quartier (le « Carré des Sciences ») et la future station de métro Grand Paris Express.
  • Le « Carré des Sciences », vaste espace public au cœur du quartier Joliot-Curie, est un lieu emblématique autour duquel sont implantés les établissements ainsi que la plupart des équipements et services collectifs. Avec sa grande place, c’est un lieu de rencontres pour les usagers du campus comme pour les habitants, autour des bâtiments du CNEF dont la destination reste à définir.
  • La rue Joliot-Curie, axe Est-Ouest structurant, est un véritable lieu d’animation qui accueille les différentes fonctions urbaines (logements, commerces, équipements, établissements d’enseignement) et organise le partage de l’espace entre différents modes de circulation (bus, voiture, vélos, piétons).

Consulter le dossier de presse

© OMA


Note d'étape sur l'organisation de l'Université Paris-Saclay

Mercredi 03 octobre 2012

Le 11 juillet dernier, un séminaire de la Fondation de Coopération Scientifique se réunissait afin de définir le fonctionnement et la structuration de la future Université Paris-Saclay. Le document qui en résulté, porté par le comité Idex est à la fois un relevé de conclusions des échanges et une synthèse des travaux conduits au sein des différents groupes de travail.

Ce travail de concertation doit aboutir, avant la fin de l'année 2012 à un accord sur un texte comportant les futurs statuts de l'EPCS (Établissement public de coopération scientifique) et un schéma organisationnel de l'Université Paris-Saclay. Ce texte devra être soumis aux conseils d'administration des établissements partenaires pour être ensuite transmis à l'Etat.

Pour respecter ce calendrier, un nouveau séminaire programmé le 17 octobre 2012 va permettre de prendre en compte les travaux effectués à la suite du séminaire de juillet, et doit aboutir à un nouveau texte.

Consulter la note d'étape n°3 de la FCS Paris-Saclay

 

Lancement de l'écoquartier Camille Claudel à Palaiseau

Vendredi 28 septembre 2012

Porté par la ville de Palaiseau et la CAPS, le projet d'écoquartier Camille Claudel se concrétise. Intégrée dans la réflexion globale de l'aménagement du plateau de Saclay, la construction du quartier résidentiel sur une zone de 22 hectares à l'est du quartier de l’École Polytechnique permettra d'effectuer la jonction entre la ville et le futur campus.


© CAPS

Le futur quartier abritera 2000 logements permanents (dont 500 logements étudiants répartis en 4 résidences), des bâtiments labellisés BCC (Bâtiments Basse Consommation), une chaufferie bois, une gestion innovante de l’eau pour remplir l’objectif zéro déchets et des constructions aux normes HQE (Haute Qualité Environnementale) pour l’ensemble du quartier. Une conciergerie offrira de nombreux services de proximité aux habitants, sur le modèle de ce qui se fait en entreprise (une première en Europe).

Pour David Bodet, Président de la CAPS, c'est « un projet modèle pour le reste de l’aménagement du Plateau de Saclay parce qu’il allie mixité, concertation, développement durable et ambition architecturale ».

Perspective du futur Quartier Camille Claudel
Perspective du futur Quartier Camille Claudel

© CAPS

Le quartier Camille Claudel, appelé « QCC », est conçu pour être le lien, l’interface, entre la ville historique de Palaiseau, située dans la vallée, et le Plateau, qui va accueillir le projet de cluster Paris-Saclay. Objectif affiché : "faire de la ville" durable et partagée, tout en préservant le cadre environnemental exceptionnel du Plateau. Il s'agit d'une des premières opérations  immobilières du Grand Paris (qui prévoit 70.000 logements par an sur 25 ans), et du premier écoquartier de France par sa superficie.

Perspective du futur Quartier Camille Claudel
Perspective du futur Quartier Camille Claudel

© CAPS

Consultez le dossier de presse du Ministère de la Ville

Forum Digiteo 2012

Vendredi 28 septembre 2012

Le forum Digiteo, rendez-vous annuel de la communauté académique des sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC) se tiendra le mardi 13 novembre 2012 à l'Ecole Polytechnique. Cette journée s’articulera autour de moments forts : conférences, ateliers et rencontres sur l’espace recherche et innovations.

  • 3 sessions plénières : enjeux et perspectives pour la recherche en informatique sur des sujets phares comme la cryptographie, la visualisation des réseaux sociaux et le programme Mobilité 2015,
  • 4 ateliers interactifs : réflexions et échanges autour de projets transversaux et collaboratifs dans le périmètre du réseau Digiteo,
  • L’espace recherche et innovations permettra aux visiteurs de se plonger au cœur des activités de Digiteo et de rencontrer les acteurs du réseau tout au long de la journée. Dans cet espace, démonstrations et posters scientifiques illustreront les objectifs et les résultats des projets de recherche portés par les équipes du réseau. L’équipe valorisation de Digiteo présentera les résultats de ses activités de transfert technologique.

Tout au long de la journée, les participants pourront voter pour leur poster préféré. Le gagnant remportera le financement d’une mission à l’étranger.

Télécharger le programme du forum Digiteo 2012

Sensibilisation des étudiants de Paris-Sud au projet campus

Lundi 10 septembre 2012

Jeudi 6 septembre 2012, la Fédération des Associations de Paris-Sud (FAPS), les Amis du Campus et les mairies de Bures sur Yvette et d’Orsay organisaient le festival d'accueil des nouveaux étudiants sur le campus d'Orsay. Ouverte à tous, cette journée s’adresse en priorité à tous les nouveaux étudiants de la vallée (UFR Droit-Economie-Gestion, UFR Sciences, UFR STAPS) et du plateau (IUT d'Orsay, Polytech Paris-Sud) qui découvrent le campus de Bures-Orsay-Gif en cette rentrée universitaire.

La Mission Campus, associée à l’Établissement public Paris-Saclay sur un stand commun, et soutenue par la Fondation de Coopération Scientifique du Campus Paris-Saclay, a sensibilisé les étudiants aux enjeux du projet. Une petite exposition sur kakémonos permettait d'apporter des éclairages sur les développement en cours, et de la documentation était proposée afin de répondre aux interrogations suscitées par le projet. Dans une ambiance conviviale, les étudiants mais également des habitants et des personnels, étaient nombreux à venir poser leurs questions et à échanger autour des sujets qui leurs tiennent à cœur : transports, services, logement, vie de campus.

Diaporama du festival d'accueil des nouveaux étudiants de l'Université Paris-Sud 2012

(Crédit photos : M. Lecompt / Paris-Sud Magazine)

Concours mixte d’architecture et d’urbanisme pour l’Ecole Centrale à Paris-Saclay : le lauréat désigné

Lundi 10 juillet 2012


Le quartier du Moulon où sera implantée l'Ecole Centrale dans un cadre urbain renouvelé

L’agence OMA dirigée par Rem Koolhaas et Clément Blanchet a été désignée lauréate du concours mixte d’architecture et d’urbanisme pour l’implantation de l’Ecole Centrale Paris sur le campus Paris-Saclay.

L’Ecole Centrale Paris et l’Etablissement Public Paris-Saclay ont annoncé la désignation de l’équipe conduite par l’agence néerlandaise OMA, lauréate du concours mixte d’architecture et d’urbanisme. Ce concours avait pour objet la conception des bâtiments de l’Ecole Centrale et du quartier dans lequel elle s’intègre : le quartier Joliot-Curie à Gif-sur-Yvette. Le bâtiment sera construit à proximité immédiate de Supélec et de la station Gif-Orsay de la « ligne verte » du métro Grand Paris Express.

Le jury présidé par Hervé Biausser, Directeur de l’Ecole Centrale, était composé de 21 membres, associant des représentants des deux maîtres d’ouvrages, l’Ecole Centrale et l’Etablissement Public Paris-Saclay, des élus locaux, la Fondation de Coopération Scientifique et des personnalités qualifiées. Fin novembre 2011, ce même jury avait sélectionné 5 équipes finalistes : OMA, Cruz & Ortiz avec Jean-Pierre Pranlas Descours, Dominique Perrault, Dietmar Feichtinger, Marc Barani avec AWP. Une présentation détaillée du projet  retenu devrait avoir lieu lors d’une conférence de presse avant la fin du mois de septembre.

www.oma.eu

Inauguration du Labex DigiCosme

Jeudi 13 septembre 2012

Le labex DigiCosme (anciennement appelé DigiWorlds) a été inauguré les mercredi 12 et jeudi 13 septembre 2012 au cours de deux journées de conférence à l'Ecole Polytechnique. Les exposés ont permis de détailler le laboratoire, sa structure et son organisation et de présenter les principaux axes de recherche des équipes de DigiCosme.

Le laboratoire d'excellence regroupe 300 chercheurs et autant de doctorants, répartis sur les sites des 11 établissements membres du LabEx : Université Paris-Sud, CEA, CNRS, Ecole Polytechnique, Supélec, Inria, Ecole Centrale Paris, ENS Cachan, ENSTA, l’Institut Mines-Télécom, l’Université de Versailles St Quentin.

Le projet DigiCosme, piloté par Christine Paulin-Mohring (Professeur à l'Université Paris-Sud), inscrit les sciences de l'Information et de la Communication au cœur de l'Idex, Initiative d’Excellence de l’Université Paris-Saclay. Le projet de recherche et de formation veut favoriser une révolution numérique au bénéfice de tous. Il sert notamment de support à un projet ambitieux de formation dans le domaine des STIC, de la licence au doctorat, avec pour objectif de rattraper le retard des STIC dans les formations initiales communes, par rapport à leur importance dans la vie privée et professionnelle. Le labex mettra l'accent sur une formation cohérente des étudiants aux problématiques de recherche et d'innovation.

En profitant de la diversité des partenariats et de l'interaction avec le pôle de compétitivité Systematic, DigiCosme travaille sur des applications largement interdisciplinaires. Le projet a en effet pour objectif de renforcer les liens entre le domaine des STIC et un spectre d'autres disciplines : mathématiques, physique, biologie, sciences humaines et sociales.

Nominations estivales sur le campus

Mercredi 5 septembre 2012

Plusieurs changement de direction sont intervenus au cours de l'été 2012. L’École Polytechnique, l'ENSTA, et l'INRA accueillent ainsi respectivement Yves Demay, Elisabeth Crépon, et François Houllier à leur tête.

Yves Demay a été nommé Directeur général de l’Ecole Polytechnique à compter du 1er août 2012. Il succède à ce poste au Général Xavier Michel qui était à la tête de l'école depuis 2005. Diplômé de l’Ecole Polytechnique (X77) et de l’Université Paris-Sud (DEA en physique des solides et docteur ingénieur), Yves Demay a été Directeur de l’ENSTA ParisTech pendant près de 4 ans.

Il a débuté sa carrière en menant des recherches au Laboratoire d’Electronique et de technologies de l’Information (LETI) du CEA, sur les détecteurs d’infrarouge, puis de 1989 à 2003, il a occupé différentes responsabilités techniques, managériales et de conduites de projets au sein de la DGA (Direction Générale de l’Armement).

Elisabeth Crépon est nommée directrice de l’ENSTA ParisTech par décret présidentiel en date du 21 août 2012. Elle succède à ce poste à Yves Demay, nommé directeur général de l’École Polytechnique. Elisabeth Crépon connait bien l'école pour y avoir été maître de conférences en chimie moléculaire et directrice de la formation et de la recherche de 1997 à 2002. Son expérience de l’enseignement supérieur s’est également construite à Polytechnique où elle a été professeur chargé de cours au département de chimie et directrice des relations extérieures à partir de 2003.Polytechnicienne (X83), Elisabeth Crépon est également diplômée de l’Université Paris-Sud en tant que docteur en chimie organique. Anciennement installée à Paris, l’ENSTA ParisTech fera sa rentrée en septembre dans de nouveaux locaux situés à Palaiseau à proximité de l'Ecole polytechnique.

François Houllier est nommé P.-D.G. de l’Institut national de la recherche agronomique. Il succède à Marion Guillou. Diplômé de Polytechnique (X78), François Houllier a été Directeur de l’Institut français de Pondichéry entre 1994 et 1997. Il intègre l’Inra en 1998 et devient chef de plusieurs départements (« Écologie des forêts, prairies et milieux aquatiques »  et « Forêts et milieux naturels » ). En 2010, il devient directeur général délégué à l’organisation, aux moyens et à l’évaluation scientifiques avant de prendre la direction de l'institut en 2012.

 

.

Passation de pouvoir à la CAPS

Lundi 16 juillet 2012

Lors de sa séance du jeudi 28 juin 2012 le Conseil Communautaire a élu David Bodet président de la CAPS. Il succède à François Lamy, ministre délégué à la Ville, qui a abandonné son mandat exécutif conformément à la volonté du Président de la République et du Premier Ministre dans le cadre du non cumul des mandats.

David Bodet, 45 ans, ancien directeur d'école, est maire adjoint de Palaiseau en charge de l’espace public depuis mars 2008. D’abord vice-président en charge des transports à la CAPS,  il devient, début 2012, président délégué en charge de ces mêmes transports et représentant de l’Agglomération à la Société du Grand Paris ( SGP).

Premiers dossier d’envergures sur le bureau du nouveau président de l'agglomération : l’intégration de la ville des Ulis dans la CAPS au 1er janvier 2013 et l'intégration du projet de cluster Paris-Saclay au territoire.

Découvrez le campus de demain

Jeudi 05 Juillet 2012

A quoi ressemblera le futur Campus Paris-Saclay ? L’Établissement public Paris-Saclay met en avant un campus urbain, "intégré au sein d'un tissu urbain existant". Découvrez les grands principes d'aménagement.

La démarche urbanistique et d’aménagement adoptée par l’EPPS vise à faire émerger des quartiers à partir des implantations existantes, en privilégiant la densité et l’animation urbaine à l’étalement et au mitage.

Explorez les aménagements en cours ou à venir à travers une carte dynamique.

Cette infographie présente les grandes lignes de la réflexion sur l'urbanisme des quartiers proposée par les architectes et paysagistes du groupement de Michel Desvignes ainsi qu'un détail des projets immobiliers en cours. Elle sera régulièrement mise à jour selon les évolutions du projet.

Paris-Saclay Invest : des jeunes pousses récompensées

Jeudi 05 Juillet 2012

 

Paris-Saclay Invest 2
Paris-Saclay Invest 2

Investisseurs et start-up innovantes étaient réunis à l’Institut d’Optique Graduate School le jeudi 28 juin dernier pour la deuxième édition de « Paris-Saclay Invest ». Cet événement avait pour objectif la rencontre entre des investisseurs et des jeunes entreprises en croissance.

La journée a été rythmée par les présentations des 18 PME. Chacune d’elles a défendu son projet dans l’espoir de convaincre les investisseurs présents. Nouveauté 2012 : le public a pu voter pour sa PME préférée à l’aide de son smartphone ou par SMS.

Deux start-up innovantes ont été primées :

-Agora Energy est une entreprise récente installée à l’Incubateur de l’école Centrale Paris. Elle a proposé un détecteur de présence intégré à la voirie. Sans fil ni pile, il permet de récupérer l’énergie des piétons, vélos et automobilistes pour notamment déclencher l’éclairage public.

-GenMsecure développe des solutions utilisant le téléphone mobile comme terminal d’enrôlement, d’authentification et de validation, pour garantir la sécurité des transactions financières ou commerciales.

Les deux lauréats auront la chance de participer à l’émission de radio, BFM Académie, présentée par Eve Chegaray, un véritable accélérateur de visibilité. Le but de cette émission est de confronter deux apprentis entrepreneurs aux auditeurs avec à la clé la possibilité de gagner le financement d’une campagne de communication.

« Paris-Saclay Invest » a également été l’occasion d’échanger des bonnes pratiques lors d’ateliers thématiques. Pourquoi implanter sa start-up sur Paris-Saclay ? Comment bénéficier des financements publics ? Quelle stratégie mettre en œuvre pour la levée de fonds ? Autant de conseils précieux pour les jeunes entrepreneurs souhaitant développer leur entreprise sur le territoire.

Les étudiants de l’ENSCI explorent le futur de Paris-Saclay

Jeudi 05 Juillet 2012

Au cours du premier trimestre de cette année, un groupe d’étudiants de l’ENSCI Paris DESIS Lab (Labo de Design pour l’Innovation Sociale et le Développement Durable de l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle) a parcouru les environs du futur campus. Multipliant les moments d’immersion et de co-création avec les acteurs du terrain, ils ont cherché des réponses locales aux grands défis que pose la naissance d’un campus du XXIe siècle : comment encourager les rencontres ? comment se déplacer autrement ? comment libérer la créativité ?

Présentées sous forme de « scénarios de vie durable » leurs propositions partent des dynamiques locales et donnent des pistes pour permettre à chacun de participer à la vie de Paris-Saclay. Ce projet est collectif. Retrouvez leur travail sur leur blog ou d’un coup d’œil grâce à notre infographie en cliquant sur chaque logo pour découvrir un scénario vidéo, et participez à la réflexion en partageant vos commentaires.

EDF INSTALLERA SON CAMPUS À SACLAY EN 2015

Mercredi 13 juin 2015


Vue du futur campus EDF de Saclay desservi par le transport en commun en site propre
(© EDF/ECDM)

Le groupe EDF se dote d’un immense campus de formation, qui sera opérationnel en 2015 à Saclay, afin de pallier au départ en retraite de la moitié de son personnel technique d’ici cinq ans. Le campus, situé dans le quartier Ouest de Polytechnique à proximité immédiate du nouveau centre de recherche & développement EDF, accueillera plus de 15 000 stagiaires et de 1000 chercheurs dans ses locaux.

Un défi pour le recrutement et la formation

Le groupe EDF se trouve confronté à un grand défi en matière de recrutement et de formation. Dans les cinq prochaines années, il devra pallier à des départs à la retraite massifs : 30% de son effectif global et 50% de l’effectif technique. En 2012, EDF table sur un recrutement de 6 000 personnes en France. Pour répondre à ce défi, EDF investit plus de 100 millions d’euros dans ce nouveau campus pour accueillir chaque année, outre un millier de chercheurs, 15 000 stagiaires de toutes nationalités, de l’apprenti au manager. Ce campus profitera de la proximité avec le nouveau centre de R&D du groupe, construit par l’architecte Francis Soler, qui abritera des équipes d’ingénieurs et de chercheurs.

L’ambition d’EDF est de créer un lieu « multiculturel et pluridisciplinaire », à travers un espace privilégié d’intégration et de rencontres pour ses 160 000 salariés en France et à l’international, et de permettre de « favoriser les synergies entre innovation et compétences ». Le Campus EDF de Saclay doit bénéficier des dernières innovations technologiques en matière pédagogique. De nombreux équipements seront disponibles pour la formation technique sur le campus, parmi lesquels :

  • un simulateur de réacteur nucléaire de nouvelle génération ;
  • des chantiers-écoles pour les formations liées à la production et des agences de conduite et réseaux extérieurs pour celles liées à la distribution d’électricité ;
  • 13 Académies des métiers, créées dans le cadre de l’Accord Défi Formation.

Un centre intégré au campus Paris-Saclay

D’une superficie totale de 25 000 m², ce nouveau campus sera adossé et étroitement lié au nouveau centre de recherche et développement d’EDF. Au total, le centre de recherche et développement ainsi que le campus de Saclay représente un investissement de 380 millions d’euros pour le groupe français. Conçu par les architectes Emmanuel Combarel et Dominique Marrec (agence ECDM), ce bâtiment doit être livré à la rentrée 2015. Il devrait devenir le plus grand pôle de formation professionnelle des secteurs énergétiques d’Europe, avec pour objectif de s’intégrer dans un pôle de formation de premier plan et de profiter de la dynamique du Campus Paris-Saclay.

Le Transport en commun en site propre prévu pour 2015

Mercredi 13 juin 2012

Les élus du Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) ont approuvé le 6 juin 2012 l'intérêt général du projet de bus en site propre entre Massy et Saclay. Un maillon de 6,5 km sur un projet global de liaison entre Massy (Essonne) et Saint-Quentin-en Yvelines. Le début des travaux de cette ligne, dont le coût est estimé à 55 millions d'euros, est prévu en 2013 pour une mise en service fin 2015.

Le projet de bus vient de recevoir une "déclaration d'intérêt général" après la conclusion des deux enquêtes publiques et l'avis favorable du commissaire enquêteur. Cette déclaration va permettre le lancement des travaux en 2013 pour une mise en service prévue fin 2015.

Le projet comporte environ 6,5 km de ligne avec 10 stations (+ 2 autres en option). Ce nouveau tronçon reliera l’Ecole Polytechnique au Christ de Saclay, complétant la liaison du campus Paris-Saclay avec le pôle multimodal de Massy Palaiseau. La liaison avec Saint-Quentin-en Yvelines devrait aboutir avec la mise en place du dernier tronçon entre le Christ de Saclay et Magny-les-Hameaux. Le bus en site propre bénéficiera de la priorité aux carrefours, ce qui permettra une vitesse commerciale de 25 km/h pour un temps de parcours d'environ 15 minutes. Le Stif prévoit une fréquence de passage d'environ 5 minutes en heures de pointe. L'exploitation de la ligne sera réalisée avec des bus articulés et le coût estimé du projet est de 55 millions d'euros.

Digiteo / FCS Campus Paris-Saclay et le CEA lancent GERIM2, une plateforme R&D de contrôle non-destructif

Mercredi 13 juin 2012

Digiteo, premier parc de recherche français dédié aux Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication (STIC), annonce la mise en place de la plateforme de R&D GERIM2. Équipement unique en Europe, GERIM2 sera dédiée au développement de technologies innovantes en contrôle non-destructif. La plateforme, pilotée par l’institut CEA-List,  rassemblera les compétences de nombreux laboratoires de recherche de Digiteo et acteurs industriels dans un lieu de mutualisation et d’échanges localisé au sein du Campus Paris Saclay.

Le contrôle non-destructif (CND) permet d’évaluer l'intégrité des pièces mécaniques ou des matériaux, sans les dégrader, et de contrôler l’évolution des défauts. Il est basé sur différentes techniques telles que les ultrasons sans contact, l’imagerie magnétique et la tomographie X. Déjà utilisé dans les secteurs industriels de l’aéronautique et de l’énergie, cette technologie s’applique également à d’autres domaines industriels, tels que le nucléaire et la pétrochimie.

Lancé au printemps 2012, le projet GERIM2 a pour vocation de fédérer la R&D francilienne dans le domaine du CND, autour de plusieurs laboratoires et groupes industriels. Soutenu par la Région Île-de-France et Digiteo pour un coût total d’équipement de plus de 2 millions d’euros, GERIM2 a pour objectif de favoriser l’innovation en CND via l’intégration de technologies à fort potentiel, afin de booster leur transfert vers l’industrie. La plateforme sera aménagée au sein du nouveau bâtiment Digiteo localisé au sein du Campus Paris-Saclay.

Le projet bénéficie de la complémentarité des principaux acteurs franciliens du CND, avec d’une part, des établissements de recherche publique (CEA, ENS Cachan, Université Paris-Sud, CNRS, Supélec, Inria) et, d’autre part, des industriels utilisateurs (AREVA, CETIM, DASSAULT Aviation, EADS IW, EDF, EXTENDE, SNECMA, TECHNIP). Associant le développement de technologies de pointe et la coopération des meilleurs acteurs franciliens du domaine, la plateforme GERIM2 a l'ambition de constituer, en Île-de-France, "un véritable écosystème d’innovation dans ce secteur et représentera un levier de compétitivité dans un contexte de concurrence internationale accrue".

Paris-Saclay Invest 2012 se tiendra le 28 juin à l'Institut d'Optique

Mercredi 13 juin 2012

Paris-Saclay Invest, qui se déroulera le jeudi 28 juin 2012 à l'Institut d'Optique de Palaiseau, a pour objectif de mettre en relation des PME innovantes issues du territoire mais également des start-up avec des investisseurs. Après une première édition ayant rassemblé 200 entrepreneurs en 2011, la manifestation a pour ambition de prendre de l'ampleur et de s'installer durablement sur le Campus Paris-Saclay.

Lors de cette journée, 10 jeunes entreprises en phase de démarrage et 10 PME de croissance déjà établies sur leur marché seront présentées aux investisseurs et acteurs socio-économiques du territoire. Les créateurs d'entreprise sélectionnés auront l'opportunité de présenter leur activité devant un public d'investisseurs. A la suite de leur exposé, ils recevront dans un espace dédié les investisseurs intéressés.Ces entreprises auront fait l'objet au préalable d'une sélection par un jury pluridisciplinaire, composé des membres de Finance & Technologie et de ses partenaires.

La journée s'articulera autour de conférences thématiques et d'ateliers portant sur les financements publics des entreprises innovantes et sur la stratégie juridique de la levée de fonds. Des rendez-vous d'affaires sont également proposés pour offrir de nouvelles pistes de développement aux jeunes pousses.

L'événement, organisé par Finance & Technologie, est soutenu par des partenaires au service du territoire, de l'intérêt général et du développement économique, parmi lesquels l’Établissement public Paris-Saclay, la Caisse des Dépôts, la Région Ile-de-France, le Conseil général de l'Essonne et la CAPS.

En savoir + : www.paris-saclay-invest.com

Le Campus Paris-Saclay reçoit les premières rencontres franco-russes de l'innovation

Mercredi 13 juin 2012

Une vingtaine d’entreprises et de centres de recherche russes accompagnés de représentants du cluster russe de Skolkovo et d’autorités gouvernementales ont rencontré les pôles de compétitivité français Advancity, Finance et Innovation, Mov’eo et Systematic. Ces rencontres, organisées par la Fondation de Coopération Scientifique du Campus Paris-Saclay, l’Etablissement public Paris-Saclay et les pôles de compétitivité, s’inscrivent dans un ensemble d’actions bilatérales de coopération technologique franco-russe pour le développement durable.

L’objectif de ces rencontres est d'étudier les approches comparées et les possibilités de coopération autour de l'efficacité énergétique et de la gestion intelligente des réseaux entre représentants d’entreprises russes, de la fondation « Skolkovo » et des pôles de compétitivité français.

Des projets communs sont à l'étude dans le domaine de l’énergie verte, des maisons intelligentes aux  transports décarbonés. Les participants se sont plus particulièrement intéressés au financement des projets de R&D et au retour d’expérience de l’Institut Paris-Saclay Efficacité Energétique (PSEE) en vue de la création d’un Centre des recherches appliquées analogue à Skolkovo.

Ce dialogue a également permis d’identifier un premier spectre de coopération plus approfondie dans des domaines stratégiques : l’étude du système de la création des technologies innovantes en France (pôles de compétitivité, clusters innovants, centres d'innovation) ou encore l’établissement d'un partenariat entre les organisations russes intéressées et les centres d'innovation en France.

Media-Paris-Saclay.fr, nouveau site d'actualité de l'Etablissement public Paris-Saclay

Mercredi 25 avril 2012

L’Établissement public Paris-Saclay a ouvert un nouveau site internet afin de relayer toute l'actualité du territoire. Ce site internet propose une présentation du projet d'intérêt national, une rubrique consacrée entièrement à la concertation et aux débats afin d'informer le public sur la politique d'aménagement, ainsi que des actualités régulières.

Ces actualités prennent la forme d'éditos, de tribunes, ou encore d'articles répartis dans trois rubriques (sciences & recherche, économie de la connaissance, aménagement et territoire) couvrant toute l'actualité du territoire. Les interviews de chercheurs côtoient ainsi les reportages portant sur les évènements culturels. Les communiqués de presse de l’Établissement public Paris-Saclay sont également publiés sur ce site qui constitue une véritable plate-forme d'information autour du projet de cluster Paris-Saclay.

Consultez le site media-paris-saclay.fr

Vous pouvez également suivre ces informations à travers les réseaux sociaux, le site étant présent sur Facebook, Twitter, et proposant un flux RSS.

ENSAE Paris Tech sélectionne les cabinets d'architecte candidats à la construction de son nouveau site sur le Campus Paris-Saclay

Mercredi 25 avril 2012

L’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE ParisTech) a sélectionné les 5 équipes d’architectes qui concourront pour la conception et la construction de son nouveau site sur le Campus Paris-Saclay. Les nouveaux locaux, situés sur le campus de l'Ecole Polytechnique, accueilleront 350 enseignants, chercheurs et administratifs ainsi que 750 étudiants à la rentrée 2015.

L’ENSAE ParisTech sera la deuxième école à s’implanter au sein du quartier de l’Ecole polytechnique, après l’ENSTA ParisTech dont l’ouverture est prévue en septembre 2012. Le concours d’architecture et d’ingénierie lancé par l'ENSAE ParisTech a sélectionné au cours d'une première phase les 5 équipes qui concourront pour l’attribution du marché de maîtrise d’oeuvre :

- Agence CAB
- Sauerbruch & Hutton / Thierry Van de Wingaert
- Babin Renaud
- Phileas / agence SEARCH
- Dominique Coulon

Le projet immobilier concerne la construction d’un ensemble d’environ 10 000 m2 de surface utile qui devra intégrer dans sa conception une mutualisation des locaux à l'échelle du quartier, conformément aux prescriptions urbaines de l’Etablissement public Paris-Saclay. Dédié à l’enseignement et à la recherche en économie, statistique, finance, assurance et sociologie, le bâtiment rassemblera les équipes d’enseignants et de chercheurs de l’ENSAE ParisTech et du département d’économie de l’Ecole Polytechnique. Les enseignements de l’ENSAE ParisTech ainsi que les enseignements d’économie de l’Ecole Polytechnique seront assurés dans cet unique bâtiment.

Le lauréat du concours d'architecture sera sélectionné en octobre 2012 pour un démarrage des travaux prévus en 2013.

Création de l’Institut Photovoltaïque d’Ile-de-France à Saclay

Vendredi 13 avril 2012

L’Institut Photovoltaïque d’Ile-de-France (IPVF), créé en mars dernier sera implanté à Saclay. Il devrait devenir l'un des plus grands centres de recherche mondiaux sur les dispositifs solaires photovoltaïques de nouvelle génération. Cet institut qui rassemblera 180 chercheurs, enseignants et étudiants est né de l'association du CNRS et de École Polytechnique avec de grands groupes industriels : EDF, Total, Air liquide, Horiba Jovin Yvon et Riber sont ainsi associés.

Ce centre, dont la création était en projet depuis 2010, figure parmi les sept projets d'"instituts d'excellence sur les énergies décarbonées" retenus par le gouvernement. Il bénéficiera d'une enveloppe de départ de 18,1 millions d'euros sur les 200 millions prévus au total sur 10 ans; Total et EDF apporteront respectivement  70 millions d'euros supplémentaires. La construction du site à Saclay est prévue pour 2013.

Outre l'IPVF, quatre projets ont été retenus par Matignon : France Energie Marines (énergies marines renouvelables) à Brest (Finistère), Greenstars (bioalgues) dans le bassin de Thau (Hérault), l'IFMAS (chimie verte) à Villeneuve d'Ascq (Nord) et Supergrid (réseaux électriques à très haute tension) à Villeurbanne (Rhône). Deux autres projets pourraient aussi être financés sous réserve d'amélioration : Geodenergies (géotechniques) à Orléans (Loiret) et Vedecom (transports terrestres) à Satory (Yvelines).

Investissements d'avenir : l'Université Paris-Sud co-lauréate aux IDEFI

Mardi 27 mars 2012

L’IVICA (Institut Villebon Georges Charpak) a été labellisé comme Initiative d’excellence en formations innovantes (IDEFI) le 13 mars 2012 pour un montant de 2,5 millions d'euros. Il fait partie des 37 projets sélectionnés, pour une durée maximale de 8 ans.

Présenté par l'Université Paris-Sud, le PRES ParisTech, et l’Université Paris Descartes, ce projet est porté par la Fondation de Coopération Scientifique du Campus Paris-Saclay dans le cadre de l’Initiative d’Excellence. Il a pour objectif la création d’un internat de formations supérieures, destiné à des bacheliers issus des filières scientifiques et technologiques dans les zones rurales ou urbaines sensibles. Son ambition est d'amener ses étudiants au niveau licence scientifique généraliste pour les inciter à poursuivre leurs études supérieures en école d’ingénieur ou en master universitaire. Ces élèves bénéficieront d’un suivi personnalisé par le biais d’un projet pédagogique individualisé avec un dispositif d’évaluation régulier.

L’appel à projets IDEFI, dont la gestion a été confiée à l’Agence nationale de la recherche (ANR), a été lancé à l’automne 2011 afin de compléter le volet « recherche » du programme d’Investissements d’Avenir par une action spécifique de soutien à l’innovation en formation. Le projet IVICA sera financé à travers la dotation de l’IDEX Paris-Saclay.

Newsletter Projet Campus n°4

Mercredi 21 mars 2012

Au sommaire de ce numéro :

Focus sur l'aménagement du quartier du Moulon avec l'arrivée de l’École Centrale.
Présentation du futur "lieu de vie".

Consultez le n°4 de la newsletter Projet Campus

ZAC du Moulon : une exposition itinérante mise en place dans le cadre de la concertation

Mercredi 21 mars 2012

Dans le cadre de la concertation relative à la création de la Zone d'Aménagement Concertée (ZAC) du Moulon, l’Établissement public Paris-Saclay – EPPS propose, en collaboration avec la Mission Campus de l'Université Paris-Sud, une exposition itinérante légère à destination des personnels de l'université. La concertation préalable vise à informer le public de l’avancée des études, tout en lui offrant la possibilité de s’exprimer sur le projet d'aménagement.

Cette exposition sera présentée courant mars et avril à l'IUT d'Orsay, au PCRI, à la bibliothèque universitaire du campus d'Orsay, au PUIO, à l'IBP et enfin au LPS, selon le calendrier suivant :

- Du 15 au 21 mars : IUT D'Orsay (bâtiment 604)
- Du 22 au 26 mars : PCRI (bâtiment 650)
- Du 27 mars au 1er avril : Polytech Paris-Sud (bâtiment 620)
- Du 2 au 5 avril : PUIO (bâtiment 640)
- Du 6 au 11 avril : IBP (bâtiment 630)
- Du 12 au 20 avril : LPS (bâtiment 510)

En complément de l'exposition et des registres d’expression en mairie, un site Internet permet à chacun de transmettre ses remarques et questions à l’Établissement public : www.media-paris-saclay.fr/concertations-debats.

.

Idex Paris-Saclay : le Congrès de l'Université Paris-Sud adopte une motion à l'unanimité

Les trois conseils de l'Université Paris-Sud (Conseil d'administration, Conseil scientifique, Conseil des études et de la vie universitaire), réunis en congrès le mardi 8 mars 2012 pour débattre du projet d'IDEX Université Paris-Saclay, ont adopté à l'unanimité la motion suivante :

« Le projet Idex Paris-Saclay fait partie des huit projets sélectionnés au plan national. Cette sélection s’est faite à la suite d’un oral qui s’est tenu le 30 janvier et dont la teneur a été découverte avec inquiétude par la communauté de l’Université Paris-Sud comme dans les instances élues de l’établissement que sont les Conseils centraux.

Les 3 Conseils centraux de l’Université, réunis en congrès, protestent contre la façon dont ce projet a été piloté, à l’écart de toute concertation dans les Conseils de notre université. Le Congrès exige que la concertation de tous les acteurs soit dorénavant la règle dans la réflexion pour la construction d’une Université Paris-Saclay où notre université puisse prendre toute sa place en continuant à assurer pleinement l’ensemble de ses missions dans la collégialité qui caractérise le fonctionnement universitaire.Le Congrès refuse tout calendrier précipité, et demande que toute formalisation d’un projet Paris-Saclay sous une forme contractuelle avec l’Etat fasse l’objet d’élaborations concertées avec l’Université Paris-Sud, le texte final avec ses annexes devant être validé par le CA de l’Université en préalable à toute signature avec l’Etat.

La signature de tout contrat relatif au projet Idex avec l’Etat ne peut être à très brève échéance de quelques semaines, voire de quelques mois avec des engagements concernant l’Université Paris-Saclay sur des points faisant l’objet des groupes de travail venant d’être mis en place, notamment sur la structuration et la gouvernance. »

Zone de protection agricole : lancement de l'enquête publique

Mardi 06 mars 2012

L’enquête publique relative au projet de délimitation de la zone de protection naturelle, agricole, et forestière du Plateau de Saclay aura lieu du lundi 12 mars au samedi 14 avril.

Les dossiers ainsi que les registres d'enquêtes seront déposés dans les mairies concernées. Un membre de la commission d'enquête sera à l'écoute du public :

- Mairie de Gif-sur-Yvette  : vendredi 16 mars 2012 de 14h à 17h
- Mairie d'Igny :  lundi 19 mars de 14h à 17h

- Mairie d'Orsay : vendredi 23 mars de 9h à 12h

- Mairie de Palaiseau : mercredi 21 mars de 14h à 17h et mardi 10 avril de 16h à 19h

- Mairie de Saclay : lundi 12 mars de 14h à 17h et  samedi 14 avril de 9h à 12h

- Mairie de Saint-Aubin : jeudi 22 mars de 14h à 17h

- Mairie de Vauhallan : samedi 24 mars de 9h à 12h

- Mairie de Villiers-le-Bâcle : samedi 17 mars de 9h à 12h et mercredi 11 avril de 9h à 12h.

Pendant la durée de l'enquête, les observations écrites du public pourront être consignées dans les registres prévus à cet effet ou adressées à M. Georges-Michel Brunier à la mairie de Saclay siège de l'enquête (12 place de la mairie 91400 Saclay) ou aux maires qui les annexeront au registre.

La CAPS lance son portail de covoiturage

Mardi 06 mars 2012

La CAPS a lancé son portail de covoiturage destiné à tous les usagers du territoire. L'inscription, gratuite, offre une alternative à la voiture particulière et s’inscrit dans une démarche de développement durable. Objectifs : limiter la pollution, la congestion et la demande en places de stationnement, mais aussi faire des économies en mutualisant son véhicule.

Pour mettre en place ce service, la CAPS a choisi comme partenaire covoiturage.fr, le n°1 du covoiturage en France qui compte près de 1,4 millions d’utilisateurs auxquels s’ajoutent 3 000 nouvelles inscriptions quotidiennes. C’est aussi le choix du parc d’activités de Courtaboeuf. De nombreuses entreprises et établissements d'enseignement supérieur et de recherche devraient rejoindre ce réseau afin de renforcer le maillage du territoire et l'offre de covoiturage.

Pour plus d’information : caps.covoiturage.fr

Nouvelle étape dans le projet de transfert de l’École Centrale Paris sur le campus de Paris-Saclay

Mardi 06 mars 2012

L’École Centrale Paris et l’Établissement public Paris‐Saclay ont annoncé le 13 février 2012 la liste des cinq groupements finalistes du concours mixte d’architecture et d’urbanisme lancé en vue du transfert de l’École Centrale sur le Plateau de Saclay :

• Cruz & Ortiz (www.cruzyortiz.com)
• Dominique Perrault (www.perraultarchitecte.com)
• Dietmar Feichtinger (www.feichtingerarchitectes.com)
• Marc Barani (www.platforms.fr)
• OMA (oma.eu)

Le Moulon sera un espace hébergeant quatre établissements : Université Paris-Sud (pour partie), Supélec, École Centrale, Paris, ENS Cachan. Le projet d’implantation de l’École Centrale intègre une forte notion de mixité et de mutualisation avec les établissements voisins, et comprend la conception urbanistique du futur quartier “Joliot-Curie” au sein de la zone du Moulon.

Ce quartier, situé à proximité immédiate de Supélec avec qui l’Ecole Centrale a développé un partenariat très étroit, sera résolument mixte et ouvert. Il accueillera également des logements étudiants, des commerces, des espaces d’accueil d’entreprises innovantes et des équipements mutualisés entre les établissements du Moulon.

Consulter le communiqué de presse de l'École Centrale Paris et de l'EPPS

L’excellence de Paris-Sud encore confortée à travers les résultats de la deuxième vague des investissements d’avenir

Mardi 06 mars 2012

Au cours de la seconde vague des appels à projets sur les investissements d’avenir, ont été retenus : une Initiative d’Excellence (Idex), six Laboratoires d’Excellence (Labex), quatre Infrastructures nationales en santé et biotechnologies, un Institut de Recherche Technologique (IRT) et six Équipements d’Excellence (Equipex) dans lesquels l’Université Paris-Sud est impliquée. Ces résultats, dévoilés ce début d’année 2012, illustrent la qualité et la pertinence des projets proposés par l’Université Paris-Sud et ses partenaires.

 

Laboratoires d’Excellence

Le 14 février 2012, 6 Labex impliquant des laboratoires de l’Université Paris-Sud ont été retenus. A l’échelle nationale, 71 dossiers ont été retenus sur 195 déposés :

  • Le projet BASC, Biodiversité, Agroécosystèmes, Société, Climat, a pour objectif d’explorer l’impact des activités humaines sur les écosystèmes et les moyens de remédier à la dégradation de la biodiversité et de l’environnement.
  • Le Labex CHARMMMAT, Chimie des architectures moléculaires multifonctionnelles et des matériaux.
  • Le projet DigiWorlds, monde numérique : données, programmes et architectures distribués, s’intéresse à la conception des grands systèmes d’information et de communication de demain.
  • Le Labex Mathématique Hadamard, LMH a pour objectif de créer un nouveau domaine de recherche à l’interface
    entre les mathématiques et d’autres disciplines telles que les sciences de la vie et l’ingénierie en y associant étroitement les industriels.
  • Le projet DISTALZ, Développement de stratégies innovantes pour une approche transdisciplinaire de la maladie d’Alzheimer, a pour objectif d’explorer les processus biologiques impliqués dans la maladie d’Alzheimer et de développer de nouvelles cibles thérapeutiques.
  • Le laboratoire d’excellence PLAS@PAR, Plasmas à Paris, au-delà des frontières, a pour objectif d’étudier les plasmas appliqués aux domaines des nanotechnologies, de l’environnement, de l’aéronautique, de la sécurité et de la médecine.

Infrastructures en Santé et biotechnologies

Sur les 20 projets lauréats de l’appel à projet Santé et biotechnologies, l’Université Paris-Sud, à travers ses laboratoires de recherche, est impliquée dans quatre d’entre eux :

  • INGESTEM, projet de médecine personnalisée et régénérative.
  • NiConnect est un projet d’outils pour la recherche clinique par cartographie de la connectivité cérébrale fonctionnelle.
  • France Life Imagine, FLI est une infrastructure qui regroupe six grandes plateformes d’imagerie qui permettra de coordonner et d’harmoniser la recherche française en imagerie préclinique et clinique.
  • IDMIT a pour objectif de créer une infrastructure de recherche pour la modélisation des maladies infectieuses et des thérapies innovantes, composée de plateformes technologiques et d’animaleries.

Instituts de Recherche Technologique

L’Institut de Recherche Technologique (IRT) SystemX fait partie des deux IRT sélectionnés le 1er février 2012. Axé sur l’ingénierie numérique des systèmes du futur pour les industries, SystemX rassemble des partenaires industriels, des établissements d’enseignement supérieur et de recherche dont l’Université Paris-Sud, à travers le Laboratoire de Recherche en Informatique (Université Paris-Sud/CNRS). Ce projet est doté de 336 M€ dont 290 M€ non consommables et 46 M€ consommables.

Équipements d’Excellence

Les résultats de la seconde vague de l’appel à projet Équipements d’Excellence (Equipex) ont été annoncés le 20 décembre 2011. 36 dossiers ont été sélectionnés sur 270 projets déposés. L’Université Paris-Sud était présente dans sept dossiers dont six ont été retenus :

  • ATTOLAB, Plateforme pour la dynamique attoseconde, basé sur le Campus de Paris-Saclay, sera un nouveau centre expérimental dédié aux études de dynamique électronique ultrarapide dans les domaines atomique, moléculaire, chimique, physique du solide et des plasmas.
  • DESIR, Désintégration, excitation et stockage d’ions radioactifs, est un équipement de spectroscopie laser qui permettra de mener des expériences à basse énergie, afin d’élargir les connaissances sur les principales propriétés de l’état fondamental de certains noyaux radioactifs.
  • MIGA, Antenne gravitationnelle basée sur l’interférométrie atomique pour l’observation du champ gravitationnel de la Terre, est un Equipex auquel participe le laboratoire Interactions et dynamique des environnements de surface (Université Paris-Sud/CNRS).
  • Morphoscope2, Imagerie et reconstruction multiéchelles de la morphogénèse, est une plateforme d’innovation technologique et méthodologique pour l’imagerie in vivo permettant de progresser dans la compréhension des processus biologiques et dans la prédiction comportementale.
  • RE-CO-NAI est une plateforme de recherche sur les cohortes de 20 000 enfants, mise en place pour comprendre comment les conditions périnatales, le contexte social et environnemental affectent le développement, la santé et la socialisation des enfants.
  • REFIMEVE+, Réseau de fibre métrologique à vocation européenne, est un projet qui porte sur le développement, au niveau européen, d'un réseau de fibres optiques afin d'assurer le transfert d'un signal-horloge ultra-stable sans dégradation significative.

A ce jour, l'Université Paris-Sud attend les résultats des appels à projet Initiatives d'Excellence en Formations Innovantes (IDEFI) pour lesquels Paris-Sud est porteur de trois projets et associé à quatre autres, et pour l’appel à projet Pôle de recherche Hospitalo-Universitaire en Cancérologie (PHUC) où Paris-Sud porte un projet et est établissement partenaire d’un second.

Initiatives d’excellence : l’Idex Paris-Saclay labellisé

Vendredi 03 février 2012

A la suite d’une évaluation par un jury international exigeant, le projet d'Université Paris-Saclay a été labellisé vendredi 3 février 2012 dans le cadre de la deuxième vague des Initiatives d'Excellence (IDEX) des Investissements d’Avenir. L'Idex Paris-Saclay figure ainsi dans la liste des 5 nouveaux campus sélectionnés, aux côtés des projets Sorbonne Université, Sorbonne Paris-Cité, Université de Toulouse et Aix-Marseille Université. Les 5 lauréats de la deuxième vague se partageront une dotation de près de 5,5 milliards d'euros.

Lors de la première vague, trois projets avaient été sélectionnés : Paris Sciences et Lettres (PSL), Bordeaux et Strasbourg. Les Initiatives d'excellence rassemblent donc huit lauréats : quatre projets franciliens et quatre projets en région.

En rassemblant autour de l’Université Paris-Sud une vingtaine d’établissements prestigieux - organismes nationaux de recherche et grandes écoles - le projet permettra de construire en 2014 une véritable grande université intégrée. Pluridisciplinaire, offrant à tous les niveaux une large palette de formations fortement adossées à un potentiel de recherche considérable ainsi rassemblé, l'Université Paris-Saclay s’inscrira pleinement dans le prolongement de l’histoire scientifique particulièrement riche de notre territoire.

L’Université Paris-Sud est un acteur majeur de ce projet, par sa visibilité internationale acquise au sein des grandes universités de recherche, et par l’engagement et les nombreux succès de ses équipes dans l’ensemble des appels à projets des investissements d’avenir.


Consulter le communiqué de presse de la FCS Campus Paris-Saclay

Consulter le dossier de presse de la FCS Campus Paris-Saclay


Le futur bâtiment lieu de vie du Moulon révélé


©Muoto Architectes

Vendredi 03 février 2012

Dans le cadre du projet de cluster sur le plateau de Saclay, l’Établissement public Paris-Saclay mettra à la disposition du public, dès 2014, un lieu de vie flexible, multifonctionnel et innovant. A l'issue du concours d'architecture, l'agence Muoto a été désignée lauréate pour construire le bâtiment, qui sera situé entre Polytech Paris-Sud et l'IUT d'Orsay. Ce sera le premier espace symbolique de rencontre et de partage de l’opération Paris-Saclay sur le Moulon.

Le projet comprend un espace de restauration (800 couverts en restauration collective et 200 couverts en restauration rapide), un espace sportif de musculation - cardio-training - fitness - danse, un espace animé et deux terrains de sport en extérieur pour une pratique autonome des sports collectifs.

Le lieu de vie offrira également un espace de rencontre et de partage entre les différents

établissements du campus, ouvert aux étudiants, personnels administratifs et chercheurs, ainsi qu’aux riverains.

Le projet architectural conçu par l’agence Muoto, lauréate du concours, insiste sur l’inscription du lieu de vie dans son environnement. Le bâtiment se composera de terrasses suspendues, entre un parvis public et une large toiture-terrasse dédiée aux sports. Les activités s’y superposent pour bénéficier à chaque niveau de vues panoramiques sur le paysage du plateau. De l'extérieur, l’effet vitrine des grandes baies vitrées s'accordent avec le principe d'ouverture du bâtiment, afin d'en faire au cœur du quartier, un espace d'accueil agréable.

 

Maîtrise d'ouvrage

Maîtrise d’œuvre

Financement

Surfaces

calendrier prévisionnel

EPPS
Groupement Muoto Architectes
9 235 000 € TTC
2 180m² shon et 1 050m² de terrains de sport extérieurs
Permis de construire : juin 2012
Livraison : juillet 2014

 

Consulter la présentation du lieu de vie


©Muoto Architectes

L'EPPS publie le Schéma de Développement Territorial Paris-Saclay

Jeudi 02 février 2012

L'Établissement public Paris-Saclay a adopté le 13 janvier 2012 lors de son Conseil d'Administration le schéma de développement territorial du cluster Paris-Saclay. Ce document, élaboré conjointement par l’Établissement public et les collectivités, établit un diagnostic commun et fixe les principes et les grands équilibres pour un développement harmonieux du territoire.

Le schéma de développement aborde les différents enjeux du développement territorial : la mobilité, l’habitat, l’environnement, la création d’activités. Il présente dans une première partie l'ambition du cluster Paris-Saclay, puis dans une seconde partie l'objectif d'un "clustercité", lieu mondial de l’innovation mais aussi lieu de vie.

Le document présente également les deux pôles majeurs du futur cluster :                                - celui autour du projet de campus qui doit aboutir à la création de l’Université de Paris-Saclay à la frange sud du plateau                                                                                                         - - celui autour de la « mobilité du futur » et du « vivant dans la ville » situé vers Versailles-Satory et Saint-Quentin Est

Ce schéma de développement territorial doit permettre de mettre en place des Contrats de Développement Territorial, en accord avec le loi Grand Paris du 3 juin 2010. Ces accords permettront de développer des projets sur des zones géographiques spécifiques en accord avec les collectivités.

Lire l'entretien avec Pierre Veltz, PDG de l'Établissement public Paris-Saclay

Consulter le schéma de développement territorial

.

Le projet ISMO présenté aux personnels des laboratoires du Petit-Plateau


Mercredi 1er février 2012

Une présentation du projet de bâtiment de l'Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay - ISMO - s'est tenue le mardi 31 janvier 2012 au Laboratoire de Physique des Solides.

Organisée par la Mission Campus de l'université, cette présentation du projet et de l'aménagement du quartier, s'adressait principalement  aux personnels des laboratoires du Petit-Plateau et de l'ISMO.

L'architecte lauréat, Kees Kaan (du cabinet Claus en Kaan) a exposé en personne le parti pris architectural du futur bâtiment. ainsi que ses grands principes d'organisation.

L'Établissement public Paris-Saclay - EPPS - a présenté les études d'aménagement du quartier du Moulon dans lequel s'insère, entre autre, le projet ISMO.

Les intervenants ont ensuite répondu aux questions du public venu nombreux, notamment sur les transports, la sécurité, la restauration, les  parkings et les nuisances durant les travaux.

Pour en savoir plus, consultez les présentations ci dessous :

Présentation du projet architectural par Claus en Kaan Architecten

Présentation des études d'aménagement par l'Établissement public Paris-Saclay

 

.

Aménagement du plateau de Saclay : accord entre la CAPS et l’Etablissement public Paris-Saclay

Lundi 23 janvier 2012

Lors du Conseil communautaire extraordinaire du mercredi 18 janvier 2012, les élus de la CAPS ont adopté, à une très large majorité, le protocole d’accord sur l’organisation de l’aménagement de la frange sud du Plateau de Saclay.

Le protocole d’accord, qui avait également été adopté lors du dernier Conseil d’Administration de l’Etablissement public Paris-Saclay, doit permettre à l’EPPS et à la CAPS de s’accorder sur une même politique d’aménagement des différents quartiers du futur campus.

 

La communauté d’agglomération travaillera en collaboration avec l’Etablissement public Paris-Saclay en sein de trois comités opérationnels, qui correspondent chacun à une zone d’aménagement (voir carte).

Les décisions, prises conjointement par les représen

tants de l’Etat et les élus de la CAPS au sein de ces comités seront ensuite entérinées par le conseil d’administration de l’EPPS.

Consulter la carte

Consulter l'accord CAPS/EPPS

Délimitation de la zone de protection naturelle, agricole et forestière du plateau de Saclay

Vendredi 20 janvier 2012

Le Conseil d’Administration de l’Établissement public Paris-Saclay (EPPS) a adopté le 7 décembre 2011 le projet de délimitation de la zone de protection naturelle et forestière. Cette zone couvre 3900 ha, dont 2316 ha de terres agricoles.

Cette délimitation résulte d’un travail de consultation effectué par le comité consultatif de l’EPPS avec des collectivités, des agriculteurs, et des associations locales agréées.

D’autres acteurs ont également participé à la définition de cette zone,  à l’image de la SAFER et de la Chambre d’Agriculture et de nombreux échanges sont intervenus avec les associations de protection de l’environnement. En outre, un plan d’action est prévu pour garantir une activité agricole durable sur le plateau.

L’EPPS a annoncé  que ce projet sera soumis à enquête publique au premier trimestre 2012 avant son adoption définitive par le Conseil d’État.