See this page in english

Les Labex à l'Université Paris-Sud

Dans le cadre du grand emprunt et du Programme investissements d'avenir, l'Université Paris-Sud est impliquée dans plusieurs LabEx portés par la Fondation de Coopération Scientifique (FCS) du Campus Paris-Saclay.


Copyright Michel Depardieu / INSERM
Le Laboratoire de Recherche sur le Médicament et l'Innovation Thérapeutique (LERMIT)


Ce laboratoire a pour objet de concevoir et réaliser les médicaments du futur, plus particulièrement pour les trois grandes familles de maladie que sont le cancer, les maladies cardiovasculaires et les maladies infectieuses. Il combine des équipes de biologistes, médecins, des chimistes et physico-chimistes issus des 15 laboratoires partenaires (37 équipes, plus de 500 personnes).

Contact : Rodolphe Fischmeister, Directeur du laboratoire Signalisation et physiopathologie cardiaque (Université Paris-Sud / Inserm)

Pour plus d'informations, visitez le site du LabEx LERMIT

 


DR
Le Laboratoire d'Excellence Sciences des Plantes de Saclay (SPS)


Le SPS est l'un des plus grands consortiums de recherche, d'enseignement et de formation axé sur la biologie végétale en France. Les quatre unités de recherche qui composent le Labex SPS représentent près de 700 personnes. Ses thématiques prioritaires sont :
- l'intensification durable de la productivité végétale,
- l'amélioration des qualités des plantes pour l'alimentation humaine et animale,
- la compréhension des mécanismes biologiques fondamentaux,
- le développement de nouvelles ressources et des biotechnologies pour la recherche, l'innovation et le transfert de technologie.

Contacts : Loïc Lepiniec (coordinateur) et Marie-Jeanne Sellier (manager)

Pour plus d'informations, visitez le site du LabEx SPS


DR LabEx PALM
Le Laboratoire d'Excellence Physique : Atome, Lumière, Matière (PALM)


Le PALM a choisi trois grands thèmes scientifiques prioritaires pour les 4 ans à venir : les systèmes quantiques élémentaires et corrélés, les dynamiques lentes et émergentes dans les systèmes hors-équilibre et la dynamique ultra-rapide, des sources de rayonnement aux réponses multi-échelles. Les 700 physiciens qui travaillent dans le cadre du PALM étudient un vaste ensemble de sujets en physique fondamentale et appliquée, avec des applications en vue dans des domaines aussi variés que la production et la dissipation d'énergie, le vieillissement des matériaux, ou le traitement de l'information dans les systèmes biologiques.

Contact : Marc Mézard, Directeur du Laboratoire de Physique Théorique et Modèles Statistiques (Université Paris-Sud / CNRS)

Pour plus d'informations, visitez le site du LabEx PALM

 


DR LabEx Nano-Saclay
Le Laboratoire d'Excellence Nano-Saclay, spécialisé sur les nanotechnologies


Ce laboratoire rassemble 340 physiciens, chimistes et biologistes qui explorent l'infiniment petit. Nanosciences et nanotechnologies offrent en effet de nouvelles perspectives prometteuses dans des domaines tels que l'information, la santé ou la production d'énergie. Le LabEx Nano-Saclay travaille sur trois projets phares pour les quatre années à venir. Le premier projet concerne la nanoélectronique basée sur le spin des électrons, le second concerne les nanomédicaments et le troisième la nanophotonique.

Contact : Claude Chappert, Directeur de l'Institut d'Electronique Fondamentale (Université Paris-Sud / CNRS)

Pour plus d'informations, visitez le site du LabEx Nano-Saclay

 


NASA, ESA, R Massey (California Institute of Technology)
Le Laboratoire d'Excellence Physique des 2 Infinis et des Origines (P2IO)


Étudier l’infiniment petit et l'infiniment grand en réunissant des compétences en physique des particules, physique nucléaire, astrophysique pour associer relativité générale et mécanique quantique : tel est l'objet de ce Laboratoire d'Excellence. Derrière ces enjeux, l'objectif est de percer les mystères de l'origine de l'Univers mais aussi certains phénomènes cosmologiques encore mal connus comme la matière et l'énergie noires. Ces recherches ont aussi des applications concrètes (énergie nucléaire, imagerie, thérapie...). Il regroupe 2 000 personnes dont 1 000 chercheurs et enseignants-chercheurs.

Contact : Guy Wormser, chercheur au LAL (Université Paris-Sud / CNRS) et coordinateur du LabEx P2IO

Pour plus d'informations, visitez le site du LabEx P2IO

 

 

 


CNRS photothèque - Raguet Hubert
Le Laboratoire d'Excellence  Systèmes et Ingénierie de Paris-Saclay (LaSIPS)


Ce laboratoire a pour objectif de développer des interfaces entre trois domaines scientifiques interdépendants qui sont l'ingénierie mécanique, l'ingénierie électronique et la bioingénierie. Les projets de LaSIPS sont orientés vers trois grands enjeux de société : le développement durable, l'énergie et la santé. Ce laboratoire s'est fixé comme premier axe de recherche l'étude des interactions matériaux-structures-fluides pour développer de nouveaux matériaux. Le deuxième domaine de recherche concerne l'ingénierie biomédicale et le troisième porte sur l'énergie. Le LabEx LaSIPS emploie plus de 550 chercheurs.

Contact : Philippe Bompard, Laboratoire de Mécanique des sols, structures et matériaux (Ecole Centrale Paris / CNRS)

Pour plus d'informations : LabEx LaSIPS

 


IRD / Pascal Dumas
Le Laboratoire d'Excellence Biodiversité, Agroécosystèmes, Sociétés, Climat (BASC)


L'enjeu du LabEx BASC est de favoriser la recherche pour comprendre et prévoir la dynamique des systèmes socio-écologiques face aux changements globaux. Il s'appuie pour cela sur les treize laboratoires membres du consortium qui travaillent dans les domaines des sciences du climat, de la génétique, de la génomique, de la biologie évolutive, de l'écologie, de l'agronomie, des sciences sociales ou encore de l'économie. Le premier axe de recherche du LabEx BASC concerne le domaine des interactions entre les différents facteurs de changement et leurs impacts sur la biodiversité. Le deuxième axe porte sur la capacité des organismes, des écosystèmes et des systèmes sociaux à s'adapter aux changements. Le dernier axe s'oriente sur les innovations techniques et sociales pour transformer les systèmes socio-écologiques en système écologiquement durable.

Contact : Paul Leadley, enseignant-chercheur, Laboratoire Ecologie, Systématique et Evolution (Université Paris-Sud / CNRS / AgroParisTech)

Pour plus d'informations : LabEx BASC


DR
Le Laboratoire d'Excellence Chimie des Architectures Moléculaires Multifonctionnelles et des Matériaux (CHARMMMAT)


Aujourd'hui, environ 80% de l'énergie consommée par l'humanité provient de la combustion des énergies fossiles (charbon, gaz, pétrole). Épuisement des ressources et émissions de polluants dans l'atmosphère en sont les deux principaux corolaires et s'imposent comme un enjeu majeur du XXIe siècle. La solution pourrait bien venir de la Chimie. Le LabEx CHARMMMAT s'est ainsi donné pour objectif l'élaboration, à un coût environnemental et énergétique acceptable, de nouvelles architectures chimiques afin de répondre aux attentes de la société en matière de traitement du CO2 et de polluants, de l'éco-conception catalytique de systèmes moléculaires, du développement de nouvelles cellules solaires et de dispositifs pour le stockage de l'information. Ce LabEx regroupe plus de 600 chimistes de haut niveau, informaticiens et physiciens.

Contact : Jean-Pierre Mahy, enseignant-chercheur, Directeur de l'Institut de Chimie Moléculaire et des matériaux d'Orsay (Université Paris-Sud / CNRS)

Pour plus d'informations, visitez le site du LabEx CHARMMMAT


DR
Le Laboratoire d'Excellence Mathématique Hadamard (LMH)


Dépasser les faiblesses des structures traditionnelles en mathématique en développant les interfaces entre des disciplines comme les sciences de la vie, l'ingénierie, la physique fondamentale, les sciences de l'information et de la communication et les mathématiques : telle est la mission que s'est confiée le LabEx LMH. Il souhaite aussi créer une école doctorale de mathématique commune à l'ensemble des acteurs du Campus Paris-Saclay.

Contact : Yves Laszlo, enseignant-chercheur, Laboratoire de Mathématiques d'Orsay (Université Paris-Sud / CNRS) et Directeur de la Fondation Mathématique Jacques Hadamard (FMJH)

Pour plus d'informations, visitez le site du LabEx LMH

 

 

 


DR LabEx DigiCosme
Le Laboratoire d'Excellence DigiCosme en Sciences du Numérique


DigiCosme est un laboratoire d’excellence (LabEx) en Sciences du Numérique, financé à hauteur de 9 M €.

Au niveau scientifique, le projet développe trois thématiques au cœur de la conception des systèmes d'information et de communication de demain : la fiabilité et la sécurité, la gestion des réseaux et la science des données massives. Avec la généralisation des technologies numériques, les recherches menées par les équipes de DigiCosme concernent tous les niveaux de la société.

Pour réaliser les promesses portées par la révolution numérique d'un âge d’or de la connaissance, et fournir un cadre durable et maitrisé au développement des sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC), le Labex mène des actions de formation, de recherche et d'innovation.

Contact : Christine Paulin-Mohring, enseignant-chercheur, Laboratoire de Recherche en Informatique (Université Paris-Sud / CNRS) et INRIA Saclay

Pour plus d'informations, visitez le site du LabEx DigiCosme

 

Les autres Labex dans lesquels l'Université Paris-Sud intervient, mais qui ne sont pas portés par la Fondation de Coopération Scientifique (FCS) Paris-Saclay, sont : PATRIMA (patrimoine), VRI (Vaccine Research Institute), GR-Ex (recherche sur l'anémie, le paludisme et les désordres portant sur les globules rouges), GANEX (semi-conducteurs), LIPSTIC (lipoprotéines et santé), PLAS@PAR (plasmas à Paris), DISTALZ (maladies neurodégénératives)