Disparition d'Ivan Lorgeré

 

L'Université Paris-Sud a la profonde tristesse de faire part de la disparition d’Ivan Lorgeré dans le dramatique accident du vol Air France, survenu entre Rio de Janeiro et Paris, dans la nuit du 31 mai au 1er juin.

Ivan Lorgeré, jeune physicien du laboratoire Aimé Cotton, passionné par ses recherches dans le domaine de l'optique et des matériaux pour le traitement de l'information, était aussi un membre particulièrement dynamique au sein du Conseil Scientifique de l'Université.

Il avait entrepris de nombreuses collaborations avec les laboratoires de l’Ecole nationale supérieure de chimie de Paris et de Thales Il était de retour d'une mission à Salvador de Bahia pour le trentième anniversaire du programme franco-brésilien "CAPES-COFECUB" dans le cadre de l'année de la France au Brésil.  Avec Olivier Guillot-Noël, chargé de recherche de première classe au CNRS, ils étaient les porteurs d’un projet scientifique qui venait d’être financé par le CAPES-COFECUB.

Agé de 41 ans, il était l’époux de Pérola Milman, chargée de recherche de deuxième classe au CNRS, qui travaille au Laboratoire de photophysique moléculaire, et était le père de deux enfants.

En ces moments de grande douleur, l'Université Paris-Sud souhaite transmettre ses condoléances à sa famille et à tous ces proches, et leur exprimer toute son émotion.