Un prix pour Châtenay

La Fondation SGAM dont la vocation est de soutenir des projets de recherche innovants en thérapeutique humaine ayant trait en particulier aux pathologies vasculaires, a décidé d’attribuer un prix d’un montant de 30 000€ à un projet de la Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry. Intitulé « Développement d’un antidote des dérivés hépariniques », ce projet est porté par Delphine Borgel, Professeur en Hématologie. La maladie thromboembolique veineuse est une pathologie qui se manifeste par la formation d’un thrombus dans le réseau veineux. Aujourd’hui, le traitement de cette thrombose repose sur l’utilisation d’anticoagulants qui présentent des risques majeurs d’hémorragie, d’où l’intérêt de développer des alternatives thérapeutiques.

L’attribution de ce prix a fait l’objet d’une convention entre la Fondation SGAM et l’Université Paris-Sud 11.