Large Hadron Collider : premiers tours de piste réussis !

Genève, 10 septembre 2008 : le premier faisceau injecté dans le grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN a fait le tour complet de l’anneau (27 kilomètres) qui abrite l’accélérateur de particules le plus puissant du monde. Cet événement historique marque la transition vers une nouvelle ère de découvertes scientifiques qui se prépare depuis plus de vingt ans.

L'Université est très fière de féliciter les chercheurs et enseignants-chercheurs de l'Institut de Physique Nucléaire (IPN) et du Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire (LAL) qui ont contribué à la genèse et au développement de ce projet.

 

Au cours des prochaines semaines, les systèmes d'accélération seront mis en marche et les faisceaux amenés à entrer en collision. Les équipes de chercheurs pourront alors peaufiner leurs derniers réglages et se préparer à enregistrer les premiers évènements dans les meilleures conditions. Les premières collisions à haute énergie sont prévues vers fin Octobre. Elles donneront le signal du démarrage de l'exploitation scientifique de la machine et de la chasse aux premières découvertes !

Une des expériences (LHCb), sur laquelle travaille une équipe du LAL a déjà subi le "baptême du feu" en observant les débris provenant des protons arrêtés à la fin du premier octant lors des tests du mois d'Août.

Les expériences qui seront réalisées au LHC permettront aux physiciens de mener à son terme une aventure commencée avec Newton et sa description de la gravité. La gravité agit sur la masse mais, à ce jour, la science n’est pas en mesure d’expliquer le mécanisme produisant cette masse. Les expériences menées au LHC fourniront la réponse à cette question. Elles tenteront aussi de dissiper le mystère qui entoure la matière noire de l'Univers : la matière visible semble ne représenter que 5% de la composition de l’Univers et environ un quart serait de la matière noire. Elles tenteront également d’expliquer pourquoi la Nature préfère la matière à l’antimatière et sonderont la matière telle qu'elle se présentait au début du temps.

Pour en savoir plus :

Site du LHC
           Le guide du LHC (pdf)

Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire (LAL)

Institut de Physique Nucléaire d'Orsay (IPN)