Albert Fert, Prix Nobel de Physique 2007

Le prix Nobel de physique 2007 a été décerné au Français Albert Fert et à l'Allemand Peter Grünberg. Ils ont été récompensés pour leur découverte d'une technologie récente permettant de lire l'information stockée sur les disques durs. La découverte de cette technologie, appelée la magnétorésistance géante (GMR), a "révolutionné les techniques permettant de lire l'information stockée sur disque dur", a indiqué le comité. Ce domaine de recherche en nanosciences est actuellement en forte expansion.

 

Albert Fert, Professeur émérite de l’Université Paris-Sud 11 reprend le flambeau de l'école française de physique. Douzième Français à être récompensé par le prestigieux prix Nobel décerné par le Karolinska Institute de Stockholm, il voit son nom s'ajouter à une liste de noms illustres : de Pierre et Marie Curie en 1903, à Claude Cohen-Tannoudji en 1997, en passant par Pierre Gilles de Gennes en 1991, qui lui aussi, effectua une partie de sa carrière au Laboratoire de Physique des Solides de la Faculté des sciences d’Orsay.

L’Université Paris-Sud 11 va célébrer l’évènement en organisant, au cours du mois de janvier, une cérémonie en l’honneur d’Albert Fert. Les lecteurs de Plein Sud, le magazine de l’Université pourront en outre découvrir une interview du chercheur dans le prochain numéro. Le dossier du magazine du 1er trimestre 2008 sera plus particulièrement consacré aux travaux de recherche d’Albert Fert, faisant une large place bien sûr à la GMR, mais aussi plus généralement à la spintronique ainsi qu’à toutes les voies de recherche les plus prometteuses dans ce domaine.

Biographie

 Albert Fert est né le 7 mars 1938 à Carcassonne. Il est diplômé de l'Ecole Normale Supérieure de Paris et docteur ès sciences physiques. De 1962 à 1976, Albert Fert est maître-assistant à l'Université de Grenoble, puis à l'Université Paris-sud 11. En 1976 il est nommé professeur à l'Université de Paris-sud 11. De 1970 à 1995, Albert Fert est responsable d'un groupe de recherche au Laboratoire de physique des solides à la faculté des sciences d'Orsay avant d'être un des fondateurs en 1995 de l'Unité mixte de physique CNRS/Thales. Il est membre de l'Académie des Sciences.
Tout au long de sa carrière, Albert Fert reçoit de nombreux prix:
- International Prize for New Materials de l'American Physical Society (1994)
- Magnetism Award de l'International Union for Pure and Applied Physics (1994)
- Le grand prix de physique Jean Ricard de la société française de physique (1994)
- Hewlett-Packard Europhysics Prize de l'European Physical Society (1997)
- La médaille d'Or du CNRS (2003)
- Japan Prize (2007)
- Wolf Prize (2007)

Il a publié près de 300 articles, dont l'un figure dans le «Top Ten» des articles les plus cités de la revue Physical Review Letters.