Extraits de l'allocution d'Anita Bersellini

« Monsieur le Premier ministre, lorsque j’ai appris que vous souhaitiez rencontrer des enseignants chercheurs et visiter des laboratoires de recherche d’une Grande université Française et que vous aviez choisi de venir dans notre université, j’ai été très honorée. Très honorée mais pas très étonnée et je le dis sans vanité. En effet, Paris-Sud est incontestablement une grande université française. Grande, elle l’est à plus d’un titre. (…)
Si Paris-Sud 11 est une grande université, comme ces chiffres en attestent, elle le doit aussi et notamment à l’excellence de sa Recherche, élément phare de son identité. C’est au niveau mondial qu’elle veut être reconnue comme une des meilleures. (…)
Chacun est cependant conscient qu’une place parmi l’élite n’est pas acquise et qu’elle doit se conquérir au quotidien. (…)
La gouvernance des universités doit être réformée. Ce point fait aujourd’hui consensus. Au coeur de cette réforme que nous appelons de nos voeux, il y a une plus grande autonomie pour nos établissements; une autonomie budgétaire globale incluant la
masse salariale et l’immobilier.(…)
Cette nécessaire évolution ne peut cependant pas se faire à moyens constants. Plus personne ne nie le sousfinancement qui caractérise actuellement le système universitaire français, et l'effort global de la Nation pour ses universités doit rejoindre celui des principaux pays de l'OCDE. Cependant tout ceci doit s’accompagner d’une évaluation rigoureuse des résultats, ce que ne craint pas
l’université Paris Sud. (…)
Pour conclure je reprendrai les propos d’un ancien candidat à la présidence de la République qui affirmait, je le cite « Je veux que nos universités puissent se battre avec les mêmes armes que leurs concurrentes étrangères pour figurer dans le peloton de tête des établissements d’enseignements supérieurs. »
Monsieur Le Premier Ministre, Madame la Ministre, connaissant la qualité, l’implication de notre communauté scientifique, des personnels et des étudiants je peux affirmer que l’université Paris-Sud 11 est prête à relever tout nouveau défi. »