La physique expliquée au plus grand nombre

Des étudiants en magistère à Orsay animait jeudi 19 décembre un show de vulgarisation scientifique expliquant certaines règles élémentaires de la physique. Une manière de transmettre au plus grand nombre les connaissances scientifiques, mais aussi de donner le goût d'apprendre.

En représentation dans un amphithéâtre à l'occasion du The Orsay Physics Show, organisé le 19 décembre 2013, les étudiants de l'option vulgarisation 2013 tentent de transmettre au plus grand nombre l'état des connaissances scientifiques dans le domaine de la physique. Légos, stroboscopes, théâtre, scotch, marionettes, pâte à modeler : tout est bon pour faciliter la compréhension des différents phénomènes. Un site web référence toutes les réalisations vidéos de étudiants ayant choisi cette option.

Au pays magnétique des légos from La physique autrement on Vimeo.

Ce nouvel enseignement propose une initiation à la vulgarisation aux étudiants du magistère de Physique Fondamentale d’Orsay de l'Université Paris Sud. Cette année, 19 étudiants de L3 ont ainsi pu développer eux-mêmes des projets de vulgarisation autour d’un aspect de physique fondamentale.

Les deux enseignants-chercheurs qui l'ont encadrée, Julien Bobroff et Frédéric Bouquet, sont également impliqués dans des actions de vulgarisation. Pour cette initiative, le Laboratoire de Physique des Solides (LPS) s'est fixé plusieurs objectifs :

- Développer des contenus et dispositifs innovants pour la médiation et l'enseignement de la physique.
- Mener une recherche sur ces nouveaux objets de médiation, notamment en lien avec des chercheurs spécialistes de sciences de la communication et de sciences de l'éducation.
- Développer une activité d'enseignement et de formation vers nos étudiants, nos collègues et les professeurs du secondaire sur ces thématiques.
- Développer des actions de diffusion et de partage avec le grand public, les lycéens, les étudiants et les médias autour des recherches en physique des solides.
- Aider à créer un réseau collaboratif entre chercheurs en physique et autres acteurs (enseignants, graphistes, designers,...) pour partager cette nouvelle approche sur le Plateau de Saclay, en France, et au niveau international.

Pour en savoir plus : http://hebergement.u-psud.fr/supraconductivite/