Patrick Couvreur lauréat de la médaille de l'innovation 2012 du CNRS

Patrick Couvreur, professeur à l'Université Paris-Sud et spécialiste des nanotechnologies médicales est l'un des trois lauréats de la deuxième édition de la médaille de l'innovation du CNRS, remise le 20 juin à 19h, par Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Cette prestigieuse distinction récompense des personnalités dont les recherches exceptionnelles conduisent à des innovations marquantes sur le plan technologique, thérapeutique et sociétal.


Médaille de l'innovation CNRS 2012 : Patrick Couvreur
Voir la vidéo sur le site du CNRS

 

Patrick Couvreur, est professeur à l'Université Paris-Sud à l'Institut Galien Paris Sud (Université Paris-Sud/CNRS) à Châtenay-Malabry et titulaire de la chaire d'innovation technologique du Collège de France (2009-2010). Ce spécialiste des nanotechnologies médicales a mené des recherches qui l'ont conduit à concevoir des nouveaux systèmes d'administration et de vectorisation des médicaments. Auteur de 450 publications de recherche et dépositaire d'une cinquantaine de brevets, il a participé à la fondation de la société BioAlliance en 1997. Celle-ci emploie aujourd'hui plus de soixante salariés et vient d'entamer la dernière phase d'essais cliniques d'un nano médicament1 pour le traitement d'un cancer du foie. Sa dernière découverte est un nouveau vecteur, le squalène, un lipide naturel et biocompatible. L'idée n'est plus d'enfermer le principe actif dans une capsule mais de l'accrocher par une liaison chimique sur le squalène. Il pourrait ainsi devenir un moyen générique d'administrer toute sorte de médicaments, comme des antibiotiques et des anticancéreux. Patrick Couvreur a créé une nouvelle entreprise, Medsqual, pour développer ce concept.

Trois lauréats pour cette deuxième édition

Avec Patrick Couvreur, Alain Benoît, directeur de recherche CNRS à l'Institut Néel (CNRS) à Grenoble et José-Alain Sahel, professeur à l'UPMC et à l'University College London, chef de service d'ophtalmologie au Centre hospitalier national d'ophtalmologie des Quinze-Vingts et à la Fondation ophtalmologique Rothschild, ainsi que directeur de l'Institut de la vision (UPMC/CNRS/Inserm) à Paris ont été récompensés par la médaille de l'innovation du CNRS.

"Le CNRS souhaite ainsi rendre hommage à trois scientifiques de grande renommée dont les travaux témoignent d'une vision très ouverte de la recherche et font résolument le lien entre plusieurs disciplines. Ils aboutissent à des innovations technologiques et contribuent au progrès social," explique Alain Fuchs, président du CNRS.