Appel à candidatures : élection à la présidence de l’Université

Les trois conseils statutaires de l’Université Paris-Sud (Conseil d’Administration, Conseil Scientifique et Conseil des Études et de la Vie Universitaire) ont été renouvelés le 3 avril dernier. Le mandat du président de l'université, Guy Couarraze, s’achevant le 28 mai 2012, le prochain président sera désigné au cours de la première réunion du Conseil d’Administration nouvellement élu, le 29 mai prochain.

Pour mémoire, le président de l’université est élu à la majorité absolue des membres élus du Conseil d’Administration. Il est choisi parmi les enseignants-chercheurs, chercheurs, professeurs ou maîtres de conférences, associés ou invités, ou autres personnels assimilés, sans condition de nationalité (article L.712-2 du code de l’éducation). Conformément au règlement intérieur de l’université, les candidats à la présidence doivent faire acte de candidature auprès de la Directrice Générale des Services de l’Université au plus tard huit jours francs avant le scrutin, soit le dimanche 20 mai 2012. Les candidatures et professions de foi peuvent être déposées à la Direction générale des services ou adressées par lettre recommandée avec avis de réception. Compte tenu de la date limite de dépôt et de la proximité avec le week-end de l’Ascension, il est important de déposer toute candidature à la Direction générale des services avant le vendredi 18 mai 16 heures ou de l’envoyer en courrier recommandé en tenant compte du délai d’acheminement postal (le cachet de la Poste faisant foi).

La Directrice Générale des Services vérifiera la recevabilité des candidatures et des professions de foi. Un accusé réception de candidature sera adressé par retour.

L’acte de candidature, contenant un bref curriculum vitae, ne devra pas excéder 2 pages (un recto-verso A4). La profession de foi n’excédera pas 4 pages (2 feuilles A4 recto-verso).

Les modalités d’élection du Président de l’université sont détaillées dans le règlement intérieur de l’établissement qui est annexé aux statuts de l’université.