Accueil des 10 étudiants Cambodgiens

En Septembre 2019 nous avons accueilli 10 étudiants cambodgiens de niveaux L3, qui ont été sélectionnés pour une année d'études à l'Université Paris-Sud dans le cadre d'un programme de Mobilité internationale de Crédits Erasmus+, Cet échange s'opère entre l'Université Paris-Sud et l'Université de Battambang. et est fortement soutenu par l'association SEFCA.

 

Présents à la réunion : Buntha EA KIM, Dorine BONTE, Imad KANSAU, Éric MOREL, Bernard LEGENDRE, LEANG Seng-Kim, Jean-Christophe MARVAUD,
Anne-Lise BRAESCH, Chantal ESCUDIÉ et Sébastien PERRIN et les 10 étudiants cambodgiens : Gechkeang TAING, Nona PHOUM, Sodamalin SEM, Kimlinh MOM, Kakda NOEURN, Sotheara NHORK, Chansy, NY, Savoeuy SOK, Lymeng ROEUN et Samnang PHEN. 

Huit étudiants libanais en stage Erasmus+

Huit étudiants en mécatronique de la faculté de Technologie de l'Université de Balamand ont effectué un stage en France dans le cadre du programme ERASMUS + de Mobilité Internationale de Crédits.

Les étudiants ont pu faire leur stage sur des thématiques diverses au laboratoire Satie, au département GE2 de l'IUT de Cachan ainsi qu'au Laboratoire d’ingénierie des systèmes de Versailles.

Yamen Elmoghrabi - Etudiant à l'Université de Balamand

"Mon retour concernant la mobilité internationale ERASMUS est que ce fut un voyage incroyablement productif de 2 mois en France, car j'ai développé des compétences académiques et sociales en interagissant avec les personnes de l'organisation d'accueil ainsi qu'avec des personnes que j'ai rencontrées quotidiennement".

Jennifer Chebel - étudiante à l'Université de Balamand

"Mon stage dans le cadre d'Erasmus m'a été utile.
J'ai appris ce que c'est que de travailler d’une manière indépendante, comment résoudre avec succès tout problème que je confronte. Et comment dépendre de moi-même. En outre, c’était une excellente occasion pour moi de vivre à l’étranger, ce qui était également très agréable. L'environnement dans lequel je travaillais était très amical. C'est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles j'ai apprécié mon stage."

Rasha Massoud - Etudiante à l'Université de Balamand

Les 2 mois de formation ont été une occasion inoubliable d'élargir ma base de connaissances au niveau académique et social. Cela dépasse mes attentes quant à l'effet bénéfique que cela a eu sur moi personnellement. Bref, une chance unique qui vaut la peine de sortir de votre zone de confort pour élargir vos horizons, surtout dans l'endroit le plus extraordinaire du monde. Je n'hésiterais jamais à dire oui à de telles opportunités.

Jihad Abou Daher

Concernant la formation, il m'a été très bénéfique de participer au projet réalisé à l'IUT de Cachan. M. Jean Yves Le Chenadec et le technicien Mark étaient toujours à nos côtés pour nous guider et nous aider. Cette formation m'a permis de me familiariser avec l'utilisation de l'électronique et des panneaux solaires. Le seul problème était la langue, la plupart du personnel de l'IUT ne parlait pas l'anglais, alors mon ami qui parlait anglais m'a tout traduire. En ce qui concerne la France, c'est un pays étonnant avec de beaux endroits.


Témoignage de Richard Louvancour - Université de Balamand (Liban)

Découvrez le témoignage de Richard Louvanvour, étudiant en GEII à l'IUT de Cachan, qui a passé 1 an à l'université de Balamand au Liban, dans un parcours Agriculture Connectée.

Le stage de janvier à juillet à été financé par la bourse Erasmus + MIC.

Pour voir la vidéo cliquez ici

Deux stages au Liban sur le thème de l'Agriculture connectée

Le programme Erasmus+ Mobilité Internationale de crédits a permis à Richard et Anass de partir en stage au Liban, le premier dans la cadre de son DUETI et le second pour son stage de DUT Geii.

Richard : « ma mission est de réaliser en une année un projet de robotique agricole autonome qui s’occupera d’une plantation de plante médicinale, la mélisse. L’objectif est de fabriquer un support pédagogique en collaboration avec des enseignants, en utilisant des technologies innovantes et développer une formation d’un nouveau genre alliant agronomie et robotique ».

Anass : « ma mission est de réaliser la cartographie en deux dimensions d’un champ agricole pour suivre l’évolution du champ grâce à une caméra fixée sur le robot, fabriqué de A à Z par Richard avec de nombreuses pièces de récupération, mais aussi achetées. J’ai de nombreux outils mis à disposition par l’Université, des ateliers où nous pouvons utiliser des découpes laser, des fraiseuses, Etc., ce qui va également me permettre d’aider Richard dans la réalisation de son robot ».

Lien vers l'article original

5 stagiaires palestiniens au LAL

Dans le période de avril 2019 à juillet 2019, le Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire à accueilli 5 étudiants palestiniens à l'Université An-Najah : Theraa Tork, Afnan Shatat, Yahya Khwaira, Basheer Kalbounet et Mohammedamin Halbouni.

Les étudiants sont venus dans le cadre du programme de Mobilité Internationale de Crédits Erasmus+ et ont chacun bénéficié d'un bourse pour toute la durée de leur stage. 4 d'entre eux ont également obtenu une bourse d'études à partir de la rentrée de septembre 2019 pour une année complète.

Les 5 étudiants ici en présence de la chargée de projet MIC de l'Université Paris-Sud.