See this page in english

LMD

Les études en France sont organisées selon le système LMD (Licence-Master-Doctorat), un système universitaire commun à tous les pays européens du processus de Bologna, dont la France.

 

Il existe trois diplômes en France :

La licence (L1, L2, L3) s’obtient après 6 semestres d’études, soit 3 ans.

Le master (M1, M2) s’obtient après 4 semestres d’études, soit 2 ans (5 ans d’études au total).

Le doctorat s’obtient après 16 semestres, soit trois ans (8 ans d’études au total).


Il existe deux types de masters : les masters recherche, qui permettent de continuer vers un doctorat, et les masters professionnels, qui débouchent sur le monde du travail.

Chaque licence et chaque master se définit par rapport à un domaine, puis une mention et enfin un parcours. Par exemple, il existe un master du domaine « Sciences, Technologies et Santé », mention « Mathématiques fondamentales et appliquées », parcours « Probabilités et statistiques ».

 

 

Les crédits ECTS :

Chaque unité d’enseignement (UE) validée délivre un certain nombre de crédits ECTS. Il faut 30 crédits pour valider un semestre et 60 crédits pour valider une année universitaire.

Tout crédit acquis l’est définitivement : en cas de redoublement d’une année, les crédits validés sont conservés l’année suivante et l’étudiant ne doit repasser que les unités non validées l’année précédente.

L’enseignement universitaire français est encore largement basé sur les années (Licence 1, Master 2, par exemple) plutôt que sur le découpage en semestres.