Notations alternatives

Objectifs

(Re)découvrir les systèmes d’écriture de la musique utilisés depuis la seconde moitié du XXe siècle et ne recourant pas à la notation solfégique usuelle.
S’initier à la poésie sonore, aborder la voix parlée en tant que matériau musical.
Établir des partitions d’ensemble pour des enfants ne lisant pas la musique.
Appréhender le positionnement du compositeur : que veut-on entendre? comment le noter?

Public concerné

Musiciens intervenants (titulaires ou non du DUMI).
Enseignants en conservatoires et écoles de musique.
Professeurs des écoles et professeurs d’éducation musicale (collèges/lycées).

En savoir plus