Parcours physique et ingénierie de l'énergie

Le secteur de la R&D en énergie est en plein développement au niveau mondial, tant du fait des besoins énergétiques soutenus que des contraintes environnementales de plus en plus fortes. Les évolutions technologiques sont rapides et nombreuses, générant un appel important pour des professionnels capables d’accompagner leur développement. Pour répondre à ces besoins,
PIE forme de jeunes ingénieurs et de futurs chercheurs aptes à travailler sur l’ensemble des techniques de production, transport et stockage de l’énergie, notamment les méthodes innovantes comme le solaire ou le vecteur hydrogène.

Pré-requis

Connaissances en mécanique, physique des solides, physique quantique, thermodynamique, transferts thermiques, circuits électriques... A apprécier en fonction de l’ensemble du cursus de
l’étudiant et du parcours choisi.

Objectifs pédagogiques

PIE s’appuie sur les laboratoires de Paris-Saclay pour proposer une formation à fort contenu scientifique, garante d’une réelle compréhension des enjeux propres à ces technologies et d’une excellente évolutivité future, tout en brossant un panorama très complet de l’ensemble des problématiques. Tous les intervenants sont des chercheurs et enseignants-chercheurs en prise directe avec les grands défis des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. *

Le premier semestre met l’accent sur la maitrise des mécanismes physiques ; le second permet d’approfondir la dimension production d’énergie, transport, conversion ou stockage, tout en  complétant les connaissances générales par le biais de séminaires. Les techniques numériques font l’objet d’un module dédié. Le stage de fin de Master, d’une durée de trois à six mois, peut être réalisé aussi bien en entreprise qu’en laboratoire.

La dimension professionnalisante est pleinement intégrée : module d’anglais avec préparation au TOEIC, initiation à la gestion des entreprises, visite de grands pôles industriels (La Hague, Porcheville, centre R&D EDF...)

Débouchés

A l’issue de la formation, les carrières possibles sont notamment :
• Chercheur, enseignant-chercheur ou ingénieur d’étude en physique (université ou CNRS)
• Chef de projet (expert ou opérationnel) en entreprise du secteur énergétique ou dans des fonctions de conseil ;
• Ingénieur R&D dans de grands groupes industriels ;
• Développement de PME dans les énergies renouvelables ou l’efficacité énergétique ;
• Expert dans le secteur para-public pour la transition énergétique (collectivités, agences publiques...)
• Journaliste scientifique, veilleur technologique...
• La poursuite en doctorat est possible et encouragée ; elle est indispensable pour se diriger ensuite vers la recherche académique, mais elle peut aussi être le moyen de renforcer ses compétences et sa spécialisation dans une perspective industrielle.

Lieu d'enseignement

Campus Paris-Saclay

Contacts

Secrétariat
Vanessa Chicharo, vanessa.chicharo @ u-psud.fr

Responsable
• Laurent Audouin, audouin @ ipno.in2p3.fr