Parcours grands instruments

Ce M2 a un profi l généraliste en physique orienté vers la conception, la recherche, l’exploitation, la gestion des projets et les applications de trois type de grands équipements de recherche en physique, qu’ils soient nationaux ou internationaux : les accélérateurs de particules ou les anneaux de stockage dédiés à la production de rayonnement, es lasers de puissance à très haute puissance ou énergie, les tokamaks. La formation comporte six mois d’enseignement et six mois de stage. Le cursus inclut une formation pratique auprès des grands équipements du plateau de  Saclay dès le premier semestre : le Synchrotron Soleil, le Centre de protonthérapie, les lasers de puissance se développant autour du Centre interdisplinaire de la lumière extrême (CILEX), les accélérateurs d’Orsay et du CEA-Saclay.

Pré-requis

Physique, électromagnétisme

Objectifs pédagogiques

Le M2 est ouvert aux étudiants ayant validé une 1ère année de master en physique fondamentale ou appliquée ou une 2e année d’école d’ingénieur. Les universitaires pourront achever leur  formation en physique et acquérir des compétences expérimentales et techniques. Symétriquement, les élèves ingénieurs pourront compléter leur formation par un approfondissement en physique fondamentale et avoir ainsi une vision complète des grands équipements scientifiques.

Débouchés

Les compétences acquises dans ce M2 permettent naturellement aux étudiants de travailler directement dans le domaine des accélérateurs, de la fusion magnétique et des lasers de très haute intensité et dans celui de leurs applications mais leur ouvrent également d’autres débouchés professionnels dans les domaines technologiques rencontrés dans les grands projets. Afin de compléter leur formation, le doctorat leur est ouvert, dans des laboratoires de recherche du territoire national et hors de France, avec différentes sources de financement. Les profils de poste visés sont ingénieur R&D, chef de projet, et chercheur tant dans les centres de R&D d’entreprises de haute technologie (Nexans, Thalès, Areva...) que dans les organismes de recherche tels le CEA, le CNRS....

Des études doctorales, aussi bien expérimentales que théoriques seront proposées, dans les laboratoires des Universités, des Grandes Ecoles, des grands organismes ou des entreprises. Les financements de thèse sont nombreux. Suivant le schéma académique actuel, après un doctorat et un séjour post-doctoral, les diplômés peuvent candidater à un poste de Maître de conférences des Universités, de Chargé de Recherches CNRS, d’ingénieur-chercheur CEA et d’autres grands organismes.

Lieux d'enseignements

Saclay (Grandes installations scientifiques du campus Paris-Saclay)

Contacts

Secrétariat
Christiane ROBIN, christiane.robin @ imnc.in2p3.fr

Responsables
• Sophie Kazamias, sophie.kazamias @ u-psud.fr
• Guy Bonnaud, guy.bonnaud @ cea.fr
• Serena Bastiani, serena.bastiani @ polytechnique.fr
• Alessandro Flaco, alessandro.flaco @ ensta-paritech.fr
• Nicolas Dubreuil, nicolas.dubreuil @ institutoptique.fr
• Thomas Rodet, thomas.rodet @ ens-cachan.fr