Parcours dynamique des fluides et énergétiques

La mécanique des fluides et les transferts thermiques sont au cœur de nombreux métiers en lien direct avec les grands défis sociétaux d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables. Ces défis sont présents dans le domaine des transports (aéronautique, automobile), de l’exploitation des énergies fossiles (pétrole) et renouvelables (éoliennes, hydroliennes), du bâtiment ou encore des procédés industriels (agroalimentaires). Au-delà de ces enjeux, la mécanique des fluides constitue un domaine de recherche fondamentale très actif pour les sciences de la terre, l’astrophysique ou les sciences du vivant. Ce parcours de Master 2, à visée à la fois fondamentale et appliquée, forme les étudiants aux concepts clefs de la mécanique des fluides et des transferts thermiques, mais aussi aux outils numériques et expérimentaux présents aujourd’hui dans les laboratoires de recherche et dans l’industrie, pour répondre à l’ensemble de ces défis.

Pré-requis

L’admission se fait après examen d’un dossier et vérification des pré-requis (mécanique, méthodes numériques, mathématiques).

Objectifs pédagogiques

Le parcours « Dynamique des Fluides et Energétique » forme les étudiants aux métiers de la recherche fondamentale et appliquée où la mécanique des fluides et les transferts thermiques jouent un rôle important, dans le milieu académique ou industriel. Les points forts de cette finalité sont le couplage entre mécanique et physique, et l’équilibre entre approches expérimentale, numérique et théorique. L’objectif est de former des étudiants à la fois :
• aux sujets de recherche les plus en pointe dans le domaine des fluides complexes et milieux divisés, de la turbulence, de l’aérodynamique et
du contrôle des écoulements, de la magnétohydrodynamique
• à la maîtrise des outils numériques (notamment des logiciels de CFD, Computational Fluid Dynamics, pour la mécanique des fluides et les
transferts thermiques) et des outils de diagnostics modernes utilisés en mécanique des fluides, très recherchée dans les départements de R&D des grandes entreprises.

Débouchés

Les compétences acquises dans cette spécialité assurent aux étudiants des débouchés à la fois industriels et académiques.
Environ un tiers des étudiants poursuivent en thèse dans un laboratoire de recherche, en France ou à l’étranger, ou dans les grands organismes
de recherche (ONERA, CEA, IRSN, etc.).

Les deux autres tiers intègrent directement l’industrie, dans les secteurs de l’aéronautique, des transports et de l’énergie (Safran, Renault, PSA,
Valeo, AREVA, Airbus-Astrium, EDF, GDF Suez, Safège, Thalès, Air Liquide, Saint-Gobain, Schneider Electric, RATP, etc.) En particulier, les  compétences pointues acquises par nos étudiants dans le domaine de la CFD assurent de très nombreux débouchés dans ces entreprises.

Lieux d'enseignements

Université Paris-Sud , ENSTA ParisTech

Contacts

Secrétariat
• Nadège IBIS, nadege.ibis @ u-psud.fr

Responsables
• Frédéric MOISY, moisy @ fast.u-psud.fr
• Chi-Tuong PHAM, pham @ limsi.fr
• Sabine ORTIZ, sabine.ortiz-clerc @ ensta-paristech.fr