Parcours Imagerie biomédicale

Le parcours Composants et Antennes pour les Télécoms (CAT) propose une formation de haut niveau dans la conception de composants et de systèmes électroniques ou optoélectroniques pour les télécommunications. Recouvrant des domaines pointus et novateurs -comme les antennes
microstructurées, le terahertz, l’optique intégrée et les matériaux polymères la finalité offre une approche relativement fondamentale en intégrant  analyse physique et modélisation poussée sans négliger la conception des systèmes de télécommunications qui intègrent les techniques hyperfréquences, la compatibilité électromagnétique, les antennes et les dispositifs optoélectroniques.

Pré-requis

Connaissances de niveau Master 1 en électromagnétisme, en électronique ou en physique appliquée.

Objectifs pédagogiques

Notre intention est de former les futurs chercheurs ou ingénieurs dans les domaines des hyperfréquences et de l’opto-électronique mais aussi dans les domaines de pointes que sont, par exemple, les ondes térahertz, les antennes à métamatériaux ou la photonique silicium, domaines rarement
abordés dans les formations. Les enseignements dispensés s’intéressent à l’analyse et à la conception de composants et circuits, électroniques ou optiques, et à des échelles allant du centimètre au micromètre. Ils s’intéressent aussi aux emplois de ces composants et à leur compatibilité de fonctionnement avec leurs environnements matériels et électromagnétiques.

La formation propose de choisir une orientation en privilégiant plutôt l’étude des phénomènes fondamentaux mis en œuvre dans les composants ultra-rapides ou en abordant la conception des systèmes électroniques, et les moyens de caractérisation. Ces enseignements intègrent l’analyse physique, la modélisation ainsi que la conception de nouveaux composants et systèmes. Nos diplômés disposent alors de toutes les compétences nécessaires pour s’imposer dans la compétition mondiale, en recherche publique comme industrielle.

Débouchés

La finalité vise à former des chercheurs et des ingénieurs, ambitieux de concevoir les composants et les systèmes électroniques ultra-rapides de demain.

Ils irrigueront les équipes de recherche bien identifiées au sein des laboratoires partenaires de la finalité, et les grands groupes industriels comme Thales, Safran et PSA, et aussi des PME dans les domaines d’application aussi variés que l’électronique pour le médical, le militaire, l’automobile, les capteurs intelligents pour la domotique, et les télécommunications.

Deux mois après la fin de leur formation, 75 % des étudiants ont obtenu une thèse ou un emploi salarié en CDI (données 2014).

Lieux d'enseignements

Université Paris-Sud, bâtiment 220 - CentraleSupelec
- Télécom ParisTech - Ens Cachan

Contacts

Secrétariat
sec-m2-etm.sciences @ u-psud.fr

Responsables
• Xavier Checoury, xavier.checoury @ ief.u-psud.fr
• Nicolas Zerounian, nicolas.zerounian @ ief.u-psud.fr