Parcours pollutions chimiques et gestion environnementale

La pluridisciplinarité est la règle au sein de cette formation :
1. des enseignements qui concernent l’eau, l’air, le sol, les déchets, le management environnemental, le droit et la règlementation, l’écotoxicologie, la radioécologie, la chimie des polluants, le SIG et les bases de données en environnement, la gestion de projets, la communication ;
2. de l’équipe pédagogique ;
3. des intervenants issus des nombreux secteurs privés d’activités ayant trait à l’environnement ;
4. des étudiants venant de différentes filiéres scientifiques (chimie, écologie, sciences de la terre, pharmacie).
Le parcours est affiché dans trois mentions : Chimie ; Sciences de la Terre, des Planètes, Environnement (STePE) ; Biodiversité, Ecologie et Evolution (BEE).

Pré-requis

Diplôme Master 1 ou équivalent en chimie, environnement, biologie, sciences de la terre, santé ou 5ème année de pharmacie. Motivation pour une insertion professionnelle à l’issue de la formation. Bons résultats les deux années précédentes en L3 et M1 (ou équivalents).

Objectifs pédagogiques

Les connaissances et compétences scientifiques et professionnelles acquises permettent :
1. la réalisation d’études techniques et économiques pour la dépollution (air, sol, eau),
2. la gestion et le traitement des déchets urbains, industriels et agricoles,
3. la réalisation d’audits, d’études d’impact et de dangers,
4. la surveillance de l’environnement sur les sites industriels,
5. l’intervention sur des sites pollués,
6. la mise en place de systèmes de management environnemental sur un site industriel et la préparation à la certification ISO 14001.

Débouchés

Les secteurs d’activité concernés par les diplômés de la formation au poste de chargé d’affaires, chargé de missions ou ingénieur/responsable EHS (Environnement-Hygiène-Sécurité) sont les suivants :
1. Les éco-industries spécialisées dans la gestion et le traitement des eaux, des déchets, de l’air et des sols (Arcadis, Biogénie, Degrémont, Suez Environnement-Sita, Novergie, Veolia Environnement, Veolia Eau, Geotec, Ortec, Iota Environnement, ICF Environnement, Séché Environnement...),
2. Les bureaux d’études, d’ingénierie et de conseil en environnement (Apave, Bureau Veritas, Safeje, Arcadis, Egis eau, Derichebourg, Setec Environnement, ATI Services, ERM France, Tesora, CETIM, conseils-Environnement, Impact et Environnement, Inovadia… ),
3. Les collectivités territoriales (syndicats intercommunaux, conseils généraux et régionaux...),
4. Les organismes publics ou para-publics de contrôle et de surveillance de l’environnement (ADEME, ASN, BRGM, Agences de l’eau, Associations de Surveillance de la Qualité de l’air, DREAL, DRIEE, DIREN…),
5. Toutes les entreprises ayant un pôle environnement (Total, CEA, EDF, GDF, Sanofi, Aéroports de Paris, Shell, Renault…).

Lieux d'enseignements

Faculté des Sciences, Université Paris-Saclay

Contacts

Secrétariat
• Thérèse PELLOIN, therese.pelloin @ u-psud.fr
• Marine PETRILLI, marine.petrilli @ u-psud.fr

Responsable
• Laurent SALMON, laurent.salmon @ u-psud.fr