Parcours Biologie computationnelle : analyse, modélisation et ingénierie de l'information biologique et médicale

Avec l’avènement des méthodes de production de données à haut débit (séquençage des génomes, expression des ARN et des protéines, métabolomique), les différents secteurs des sciences de la vie (industrie pharmaceutique, hôpitaux, biotechnologies, agro-industrie, environnement et recherche fondamentale) ont besoin de chercheurs et d’ingénieurs ayant de bonnes connaissances biologiques et capables de traiter et analyser des grandes quantités de données hétérogènes. Cette formation répond à ces demandes.

Pré-requis

La connaissance de langages de programmation ainsi que des bases en biologie est attendue. Des notions de statistiques sont souhaitées. Une forte motivation pour le travail pluridisciplinaire est nécessaire.

Objectifs pédagogiques

Cette formation pluridisciplinaire en biologie, informatique et statistiques permettra aux étudiants de :
• comprendre les problématiques actuelles de la complexité et de la diversité en biologie, et d’être performants en recherche et innovation dans les secteurs de la recherche académique, de l’industrie des biotechnologies, de l’agro-industrie, du domaine pharmaceutique et de la santé ;
• faire face aux nouveaux défis résultant de l’évolution et du développement très rapide des technologies de production de données à haut débit ;
• maîtriser les techniques de l’information associées à l’analyse et à la modélisation des données biomédicales ;
• prendre en charge de manière autonome des projets de développement d’applications dans divers langages de programmation, de proposer des solutions informatiques innovantes et de réaliser les analyses et les développements nécessaires pour tester de nouvelles méthodes et hypothèses pour le vivant.

Débouchés

La demande de bioinformaticiens par les entreprises de biotechnologie, les industries pharmaceutiques, les agro-industries, et les services hospitaliers est en croissance constante depuis 15 ans. Ce parcours permet une insertion professionnelle rapide des étudiants, tant dans le monde académique (recherche en laboratoire ou gestion de plateformes), que dans le secteur privé (entreprises de biotechnologies, industries pharmaceutiques,  agro-industries), et ce au plus haut niveau de formation dans les domaines de la bioinformatique des génomes et du biomédical.
Les diplômés pourront accéder à des postes d’ingénieur en bioinformatique, typiquement en Recherche et Développement, par ex. : concepteur et développeur d’algorithmes et de logiciels, de bases de données et sites web ; analyste de données biomédicales ; gestionnaires de plateformes en bioinformatique. Ils pourront également poursuivre par un doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé ou en Informatique, avec une orientation bioinformatique.

Lieux d'enseignements

Université Paris Sud, Campus d’Orsay

Contacts

Secrétariat
Catherine Drouet, catherine.drouet @ igmors.u-psud.fr

Responsables
• Christine Froidevaux, Christine.Froidevaux @ u-psud.fr
• Olivier Lespinet, Olivier.Lespinet @ u-psud.fr