Diplôme d’Université de Musicien Intervenant (DUMI)

Responsable(s) : M. Cédric SEGOND-GENOVESI

Composante de rattachement : UFR Sciences

Régime(s) d’inscription : FI, FC

Le DUMI : pour quel(s) public(s) ?

* Élèves de conservatoires (niveau fin de 3e cycle / DEM)
* Étudiants « Arts / Musique / Musicologie » (Licence ou Master)
* Musiciens professionnels, intermittents du spectacle
* Amateurs de haut niveau (équivalent fin de 3e cycle / DEM en conservatoire)
* Musiciens intervenants exerçant sans DUMI

Objectifs et spécificités de la formation

Artiste-pédagogue polyvalent, le musicien intervenant (titulaire du DUMI) est un acteur essentiel de l’éducation artistique et culturelle. Il intervient principalement en école élémentaire et maternelle, mais peut aussi exercer dans des établissements d’enseignement artistique (conservatoires et écoles de musique), des structures d’accueil de la petite enfance, des établissements spécialisés (maisons de retraite, EHPAD, hôpitaux, IME, ESAT, milieux carcéraux et de l’insertion…), des services et équipements culturels (musées, médiathèques, MJC et MPT…), des lieux de production artistique, des associations, etc. À cette grande diversité de champs d’activité professionnelle répondent des missions souvent multiples : éducation musicale et artistique, médiation culturelle, création artistique, montage et coordination de projets et/ou d’équipes etc.

Assurée depuis 1986 au CFMI Île-de-France (Université Paris-Sud), la formation au métier de musicien intervenant articule donc l’artistique (interprétation et création, toutes esthétiques) et le pédagogique, mais aussi les enseignements théoriques (1000h de cours) et la pratique de terrain (500h de stage).

Principaux objectifs de formation :
- Polyvalence et adaptabilité en termes de publics (écoles maternelles et élémentaires, petite enfance, handicap, milieu carcéral…)
- Solide maîtrise de la transposition didactique des savoirs et techniques disciplinaires : connaître l'histoire de la discipline musique et les enjeux de son enseignement, connaître le développement de l'enfant et la place de la musique dans les apprentissages, identifier les connaissances, les compétences et la culture à transmettre, élaborer les stratégies et les outils nécessaires à la mise en œuvre des apprentissages, concevoir et mener des séquences de pratique musicale et d’apprentissage…
- Ouverture esthétique, tant théorique (culture musicale et artistique) que pratique (interprétation et création) : musiques savantes occidentales, jazz et musiques actuelles, musiques traditionnelles et musiques du monde…
- Grande polyvalence en matière de pratiques artistiques : voix et instrument(s), direction de chœur et d’ensemble instrumental, mouvement dansé, théâtre et spectacle vivant (marionnette, cirque contemporain…), techniques du son (captation, sonorisation), MAO (musique assistée par ordinateur) et outils numériques, composition et arrangement…
- Capacité à inscrire son action dans un territoire (analyse des besoins, ressources et enjeux pour la co-construction et la coordination de projets) pour une opérationnalité immédiate au sortir de formation

Pour plus de détails sur les cinq blocs de compétences visés par la formation, voir la fiche « DUMI (28762) » du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=28762

Organisation générale

1500h (1000h de cours et 500h de stage) en 2 ans.

1ère année
* Stage 1 jour (6h) par semaine en école maternelle (1er semestre) puis en école élémentaire (2e semestre). Les étudiants inscrits au régime de la Formation Initiale effectuent leurs stages les mardis (pour le parcours "jeudis & samedis") ou les vendredis (pour le parcours "en semaine") dans des écoles partenaires du CFMI. Les étudiants inscrits au régime de la Formation Continue peuvent choisir leur jour hebdomadaire et leurs écoles de stage, avec possibilité d’y être rémunérés.
* Cours (au CFMI ou dans des structures partenaires en Île-de-France) de 9h30 à 16h30, 3 jours par semaine (lundi, mardi et jeudi + une semaine entière fin août) pour le parcours « en semaine », ou 2 jours par semaine (jeudi et samedi) + 5 semaines entières (fin août, vacances de Toussaint, vacances de Février, vacances de Pâques, début juillet) pour le parcours « jeudis-samedis »
* Dominantes de la 1ère année :
- Intervention musicale en école maternelle (pédagogie générale et musicale, psychologie du développement musical, analyse de séances « maternelle », conte musical, création de petites formes spectaculaires « jeune public », comptines et jeux d’écoute…)  
- Connaissance de l’école élémentaire (organisation et fonctionnement, textes-cadres, enjeux…)
- Chanter et faire chanter (techniques vocales, direction de chœur et ensemble vocal, didactique du chant, arrangement et accompagnement de chanson…)

2e année
* Stage 1 jour (6h) par semaine en école élémentaire. Les étudiants inscrits au régime de la Formation Initiale effectuent leurs stages les mardis (pour le parcours "jeudis & samedis") ou les vendredis (pour le parcours "en semaine") dans des écoles partenaires du CFMI. Les étudiants inscrits au régime de la Formation Continue peuvent choisir leur jour hebdomadaire et leurs écoles de stage, avec possibilité d’y être rémunérés.
* Cours (au CFMI ou dans des structures partenaires en Île-de-France) de 9h30 à 16h30, 3 jours par semaine (lundi, mardi et jeudi + une semaine entière fin août) pour le parcours « en semaine », ou 2 jours par semaine (jeudi et samedi) + 5 semaines entières (fin août, vacances de Toussaint, vacances de Février, vacances de Pâques, début juillet) pour le parcours « jeudis-samedis »
* Dominantes de la 2e année :
- Invention/création musicale (didactique de l’écoute et de l’invention, improvisation libre & notations non-conventionnelles, invention musicale sur corps sonores, composition, soundpainting, invention vocale & jeux vocaux…)
- Spécialisations (ouverture/sensibilisation) : MAO, médiation culturelle, petite enfance, handicap, milieu carcéral…
- Insertion professionnelle

Les étudiants entrés en formation avec un faible niveau solfégique (lecture chantée et repiquage) suivent un module supplémentaire de mise à niveau (1ère année) puis de consolidation (2e année) certains jeudis de 16h30 à 18h.

Maquette générale de la formation :

UE1 : Culture pédagogique et professionnelle
UE1-1 : Connaissances didactiques & outils pédagogiques (Pédagogie générale et musicale, Psychologie du développement musical, Didactique de la chanson et des pratiques vocales, Didactique de l'écoute et de l'invention musicale, Didactiques de musiques actuelles, Didactiques des musiques traditionnelles, Approches de l'orchestre scolaire, Approches de l'éveil instrumental, Initiation à la recherche)
UE1-2 : Insertion & culture professionnelle (Le musicien intervenant à l'école, Environnement professionnel, Enjeux et pratiques de la médiation de la musique, Musique et petite enfance, Musique et situations de handicap, Musique en milieu carcéral)

UE2 : Pratiques musicales & connaissance des répertoires                    
UE2-1 : Pratiques vocales (Direction de chœur, Ensemble vocal, Techniques vocales, Chants et danses traditionnels, Improvisation vocale & jeux vocaux, Poésie sonore & théâtre musical)
UE2-2 : Pratiques instrumentales (Pratique de l'ensemble instrumental, Pratique des musiques actuelles amplifiées, Rythme & oralité)
UE2-3 : Culture artistique (Culture musicale & artistique, Cultures et musiques du monde, Histoire des musiques actuelles amplifiées, Culture du spectacle vivant)

UE3 : Techniques musicales et ressources créatives
UE3-1 : Techniques musicales (Harmonie & guitare d'accompagnement, Arrangement de chansons)
UE3-2 : MAO & techniques du son (Gravure musicale, MAO & home-studio, Techniques du son)
UE3-3 : Invention musicale (Improvisation libre & notations non-conventionnelles, Invention musicale sur corps sonores, Composition, Soundpainting, MAO & outils pour l'invention, Création de chansons)
UE3-4 : Scène, espace & narration (Mouvement dansé, Conte musical, Création de petites formes spectaculaires pour le très jeune public, Création de spectacles musicaux à l'école avec et pour le jeune public)

UE4 : Pratique sur le terrain
UE4-1 : Pratique pédagogique à l’école
UE4-2 : Projet artistique et pédagogique à l’école
UE4-3 : Pratique en milieux spécialisés

Le DUMI est obtenu lorsque l’étudiant a validé l’ensemble des éléments de formation (cf. maquette générale), dont les modalités d’évaluation et de validation diffèrent :  assiduité et investissement (validation sans note), travaux à rendre, réalisation de projet, examen terminal etc. La validation des UE4-1 (conduite de séances d’éducation musicale « chant » et « invention » à l’école) et UE4-2 (restitution d’un spectacle musical conçu et réalisé à l’école, par/avec une classe) se fait devant jury (représentants de l’Education Nationale et de l’Enseignement Artistique Spécialisé), en fin de 2e année. À cette occasion, l’étudiant présente aussi un court mémoire (préparé en 2 ans).

Les parcours

* Parcours « en semaine » (1500h en 2 ans)
- Cours 3 jours / semaine (lundi, mardi & jeudi)
- Cours 1 semaine entière (lundi-samedi) fin août
- 1 journée de stage hebdomadaire en école

* Parcours « jeudis & samedis » (1500h en 2 ans)
- Cours 2 jours / semaine (jeudi & samedi)
- Cours 5 semaines entières pendant les vacances scolaires (fin août, vacances de Toussaint, vacances de Février, vacances de Pâques, début juillet)
- 1 journée de stage hebdomadaire en école

* Parcours « DUMI + L3 (Licence) Musicologie » (1500h en 2 ans)
- Aménagement du parcours « jeudis + samedis » en partenariat avec l'université Paris-8 Vincennes-Saint-Denis. Accessible aux étudiants ayant validé L1 et L2 de musicologie (dans toute université). Première année : DUMI1+L3 (aménagement & mutualisations). Deuxième année : DUMI2.

Accès à la formation

La formation est accessible, sur réussite aux tests d’entrée (pratique vocale, pratique instrumentale, improvisation, communication, entretien), aux titulaires du Baccalauréat (ou DAEU) avec au moins 2 années d’études ou d’expérience post-bac et un très bon niveau instrumental (équivalent fin de 3e cycle / DEM en conservatoire)

Plus d’informations sur les tests d’entrée et sur le calendrier de dépôt de candidatures sur le site web du CFMI Île-de-France (Université Paris-Sud) : www.cfmi.u-psud.fr

« Après le DUMI… »

Poursuite d’études

Le DUMI est inscrit au niveau II (Bac+3) du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). À ce titre, il permet notamment d’accéder (par voie de validation) à certains Master : métiers de l’enseignement et de la formation, sciences de l’éducation, médiation culturelle, musicologie, gestion et administration de la musique…

Débouchés

- Musicien intervenant en milieu scolaire (et/ou milieux spécialisés : petite enfance, handicap etc.)
- Professeur de musique
- Professeur d’éveil et de formation musicale
- Chef de chœur
- Musicien (interprète, arrangeur, compositeur)
- Chargé de mission en éducation artistique et culturelle
- Coordonnateur culturel
- Médiateur culturel
- Coordonnateur pédagogique d’établissements d’enseignement artistique

Pour plus d’informations sur les missions, les statuts et les champs d’activité professionnelle des musiciens intervenants, voir notamment le Référentiel Métier Musicien Intervenant (janvier 2019) : https://www.cfmi.u-psud.fr/index.php/metier-musicien-intervenant/