Workshop "recherche en pédagogie universitaire"

« Les fonctionnements collaboratifs dans les équipes engendrées par une dynamique innovante : quelles orientations pour quelle efficacité ? »

Dans le cadre de la dynamique recherche de la DIP, Université Paris Sud, notre volonté est d’organiser un moment de rencontre et de sensibilisation aux questions de recherche sur la « pédagogie universitaire » et les « innovations pédagogiques » répertoriées sur les différentes composantes. Cette journée a pour fonction principale de faire se rencontrer des collègues de l’Université qui posent la question de l’utilité/efficacité de la mise en œuvre de pédagogies innovantes dans le cadre de leurs enseignements Universitaires. Si un mouvement se développe largement dans les Universités françaises autour de la mise en œuvre de dispositifs de formation qui favorisent l’apprentissage, notre grande problématique de recherche porte la question de leur utilité/efficacité. Le workshop est donc l’occasion de faire le point sur les actions qui sont menées par les enseignants des différentes composantes de l’université, qu’elles soient déjà accompagnées (Congé pour Innovation Pédagogique) ou plus spontanées. C’est à partir de ces échanges d’expériences que nous espérons voir émerger des problématiques de recherche qui devraient accompagner toute innovation dans les pédagogies universitaires.

Thématique de la journée : Lorsque l’enseignant, à l’Université, construit un dispositif dit innovant, il ne peut, sauf à de rares exceptions, s’isoler de l’environnement dans lequel il fonctionne. La mise en œuvre d’une « innovation pédagogique » est soit directement l’occasion de mettre au travail un collectif soit indirectement de penser déjà le dispositif qui va permettre aux enseignants concernés de chercher à diffuser auprès de leurs collègues ces nouveaux modes de fonctionnement. Ainsi, innovation et fonctionnement collectif sont très souvent associés dans les « pédagogies universitaires ». Dans cette dynamique, on considère souvent que le fonctionnement collectif va de soit compte tenu du fait que des individus se réunissent autour d’un projet commun. Perrenoud (2001) décrit ce travail collectif comme un « réfléchir ensemble » autour d’une autonomie d’action et de manœuvre par la mise en commun d’outils, de préparations, de pratiques, de service pour une meilleure efficacité professionnelle et un enrichissement des pratiques d’exercice. Par extension, « L’agir ensemble » suppose une collaboration étroite entre personnes effectuant des tâches interdépendantes mais différentes. Dans la cadre de sciences de l’éducation, on évoque pour situer cette inflexion la question du travail collectif comme collaboratif ou coopératif. Au-delà de cette distinction, des questions se posent. Comment construire et surtout conserver du fonctionnement collectif dans un cadre innovant donc peu stable ? Comment prendre en considération les différents acteurs de l’innovation afin de conserver cette dynamique collective ? Mais est-elle si nécessaire ? Et du coup, ne faut-il pas s’entrainer quand on s’engage dans un travail collectif coopératif et/ou collaboratif ?

Autant d’interrogations qui pourraient alimenter notre réflexion sur la journée.

Trame de la journée

Matin :
De 9 h 00 à 9 h 20. Présentation institutionnelle de la journée

  • Isabelle Demachy, VP chargée des transformations pédagogiques de l’Université Paris Sud ; Gilles Uhlrich, chargé de mission recherche de la Direction de l’Innovation Pédagogique, Université Paris Sud. Films « témoignages des étudiants », Eléonore Douarche, Ingénieure pédagogique, DIP, Université Paris Sud

De 9 h 20 à 10 h 00. Des descriptions de projets innovants qui démarrent. Intérêt d’un travail collectif pour mener les actions innovantes. (10’ de présentation, 10’ de questions)

  • Odile Bronchain (Institut des Neurosciences, Paris Saclay) : « des transformations pédagogique pour un enseignement du socle commun du M1 Biologie Santé pour les parcours internationaux : s'adapter à un public "différent" et hétérogène tout en assurant « un passage à l'anglais ».
  • Anne Lopes (Institut de Biologie Intégrative de la Cellule, Université Paris Sud) : « Internationalisation du parcours Meet-U » : Être au centre d'un colloque de recherche et favoriser l’échange entre étudiants et chercheurs ».

Discutant : Gilles Uhlrich

De 10 h 00 à 10 h 20 : Pause-café

De 10 h 20 à 12 h 10. Des interventions de collègues ayant fait vivre leurs projets, bilans et perspectives de « pérennisations » ou « diffusions ». (15’ de présentation, 10’ d’échange).

  • Sylvaine Perrichot (Responsable Pédagogique Service des Langues de l’Université Paris-Sud) : « Formation hybride en anglais en L1 Sciences ». Place du fonctionnement collectif dans l’interaction présentiel/distanciel ?
  • Morgane Locker (Institut des neurosciences Paris Saclay, équipe SCaNR : Stem Cells and Neurogenesis in the Retina) et François Agnès (UFR de sciences, biologie, Université Paris sud) : « Démarche de (re)construction d’une UE du L2 Biologie en mode pédagogie active/inversée ». Quelle dynamique enseignante pour diffuser ?
  • Frédéric Bouquet (UFR de sciences, physique, Université Paris Sud, équipe de recherche La Physique Autrement au Laboratoire de Physique des Solides, CNRS et Université Paris Sud) : « enseigner la physique autrement - l'exemple des opentp » : Faire accepter cette innovation pédagogique à des collègues de l’université comme une occasion de générer une dynamique des enseignants ?

Discutant : Isabelle Bournaud

De 12 h 15 à 13 h 45. Pause repas

Après-midi :

De 13 h 45 à 14 h 45 : Des présentations de questions et travaux de recherche à propos du fonctionnement collaboratif à propos de dispositifs innovants au sein de l’Université Paris Sud. (20’ de présentation, 10’ de questions).

 

  • Isabelle Bournaud (Equipe Didasco, Laboratoire EST, Études sur les Sciences et les Techniques), Aline Mahé (IPS2, et Directrice adjointe de la division des formations), Hervé Mathias (Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies, Dpt MiNaBio), Marie-Joëlle Ramage (Equipe Didasco, Laboratoire EST, Études sur les Sciences et Techniques) : « l'articulation entre les travaux de recherches menés sur les pratiques d'études des « étudiants Oui-si » et les aménagements de parcours qui leurs sont proposés. Un fonctionnement de l'équipe des collègues impliqués dans l'UE Réussir, qui collabore pour construire les contenus d’enseignement mais également avec les collègues impliqués dans les recherches sur les pratiques d'études. »
  • Pia Henaff Pineau et Gilles Uhlrich (Laboratoire CIAMS, Complexité, Innovation, Activité Motrice et Sportive) : « L’organisation d’un séminaire de recherche dans une formation Master Meef, mention 4, formateurs de formateurs : les trajectoires singulières d’enseignants dans le cadre de la construction et la mise en œuvre collective de cette journée d’étude. »

Discutante : Véronique Depoutot

Pause-café

De 15 h 00 à 16 h 30. Conférence (1 h de présentation, 30’ de question)

  • Jean François Marcel (Professeur en Sciences de l'éducation, Directeur de l'UMR EFTS Education, Formation, Travail, Savoirs, Université Toulouse, Jean Jaurès) : « Quel fonctionnement collaboratif des équipes enseignantes ? »

Discutant : Gilles Uhlrich et Isabelle Bournaud

De 16 h 15 à 16 h 30.

Par les membres de la DIP et les membres des laboratoires Didasco et Ciams, synthèse des éléments prélevés tout au long de la journée qui permettent de répondre à la question :
Travailler efficacement en équipe ???

Formulaire d'inscription au workshop