Construire une Université Aspie-Friendly

Pour une "Université Aspie-Friendly"

La réussite universitaire et l’intégration des jeunes à besoins éducatifs particuliers (malades, en situation de handicap, salarié·e·s, etc.) est encore mal assurée dans l’enseignement supérieur, malgré des efforts et des progrès. Un groupe en particulier paraît justifier une expérience nationale, à vocation d’essaimage : les personnes avec trouble du spectre de l’autisme (TSA) ici dénommées Aspies.

Si l’imaginaire collectif associe souvent l’autisme à l’absence de parole et à des déficiences intellectuelles, il faut rappeler que de nombreuses personnes avec autisme n’ont aucune déficience intellectuelle, et même parfois des capacités remarquables. Pourtant, dans l'enseignement supérieur, on constate que ces personnes sont peu présentes. Or, les « Aspies », et plus généralement les étudiant·e·s à besoins éducatifs particuliers, représentent une richesse intellectuelle et des opportunités d’innovation incontestables.

Face à ce constat, l’Université Paris-Saclay et 17 autres établissements d’enseignement supérieur  se sont unis pour lancer le projet « Université Aspie Friendly » dans le cadre de l’AAP « Nouveaux cursus à l’Université ».

Au cours de cette présentation Josef Schovanec témoignera d’un sujet qu’il connaît bien, l’autisme, du regard de la société, et sera disponible pour répondre à nos interrogations.