Semaine de l'égalité Femmes-Hommes

Du lundi 7 au vendredi 11 mars 2016

Université Paris-Sud
Maison des étudiants Paris-Sudiens,
bât. 399
Campus d'Orsay-Bures

 


L'affiche de la semaine de l'égalité. © UPSud

A l'occasion de la Semaine de l'égalité, organisée par les établissements membres de l'Université Paris-Saclay, plusieurs événements sont proposés par l'Université Paris-Sud du 7  au 11 mars 2016.

Anaïs Bohuon, enseignante-chercheuse chargée de mission Égalité des sexes et Lutte contre les discriminations auprès du Président de l'Université Paris-Sud, en lien avec la Direction de la communication et en association avec la Maison des étudiants Paris-Sudiens, a choisi d'y présenter, du lundi 7 au vendredi 11 mars :

> une Exposition à partir des planches de BD sur Olympe de Gouges, des dessinateurs  Catel & Bocquet, éd. Casterman, et sur Benoîte Groult, du dessinateur Catel, éd. Grasset. L'exposition est ouverte tous les jours, accès libre, de 10h à 18h.
> deux Cafés-débats, ouverts à tous, entrée libre :
    . La "diversité" sous forme de cours à la fac : une gageure ? mardi 8 mars, 13h - 14h
    . Le sport a-t-il un sexe ou un genre ? jeudi 10 mars, 14h15 - 15h15
> une intervention sous forme de Théâtre d'intervention avec les Z'Ôtesses, du collectif Sangs Mêlés, vendredi 11 mars, 12h15 - 14h. Entrée gratuite. En présence de Maud Olivier, députée de l'Essonne.

Plus d'informations : www.universite-paris-saclay.fr/fr/evenement/semaine-de-legalite

L'exposition Olympe de Gouges et Benoîte Groult : un parallèle entre deux femmes dans la vie littéraire et politique française, sous la Révolution et au XXème siècle.

En 1791, Olympes de Gouges, femme de lettres, femme politique et féministe, rédigeait la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.
En 1986, Benoîte Groult, femme de lettres et féministe, publiait cette Déclaration dans son intégralité.
Exposition réalisée par le groupe Diversité/Égalité de l'Université Paris-Saclay à partir de 14 planches extraites de la bande dessinée "Olympe de Gouge" des dessinateurs  Catel & Bocquet, éd. Casterman, et "Ainsi soit Benoîte Groult" du dessinateur Catel, éd. Grasset, toutes deux publiées en 2012.
L'exposition est ouverte tous les jours, accès libre, de 10h à 18h.

Cafés-débats, ouverts à tous, entrée libre

Autour d'un café, il s'agit de partager quelques idées dans un moment convivial et informel avec des intervenants choisis pour leur engagement et leurs connaissances du sujet :  

Mardi 8 mars, de 13h à 14h : La "diversité" sous forme de cours à la fac : une gageure ?
En 2015-2016, pour la première fois à l'Université Paris-Sud, s'ouvre aux étudiants de la Faculté des Sciences d'Orsay une unité d’enseignement (UE) de « sensibilisation aux notions de discriminations ». Dans le cadre de cette UE, un cycle de conférences est ouvert en libre accès à tous les personnels et étudiants de l’Université Paris-Sud. Philippe Berdagué responsable de cette UE, et deux intervenants spécialistes de la question de l'égalité hommes femmes au sein de cette UE ainsi que des étudiants inscrits à l'UE, sont ici réunis pour discuter de ce thème.
Avec
Claudine HERMANN, Professeure honoraire au Département de Physique de l’Ecole Polytechnique et Présidente d’honneur de l'association Femmes & Sciences.
Christian MARGARIA, Conseiller général de l’économie de l’inspection générale technique de Bercy et ancien conseiller spécial formation et enseignement supérieur à la DILCRA (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme et l’Antisémitisme)

Jeudi 10 mars, 14h15 - 15h15 : Le sport a-t-il un sexe ou un genre ?
Avec
Julie DORON, chercheuse en psychologie du sport à l'INSEP - Institut national du sport, de l'expertise et de la performance
A pratiqué l’escrime à haut niveau : médaillée de bronze par équipes aux championnats du monde en Junior, championne de France par équipes
première division et quart de finaliste en individuel sénior à la coupe du monde d’Orléans.
Anaïs BOHUON, Maître de conférences à l’UFR STAPS et Chargée de mission "Égalité des sexes et lutte contre les discriminations" de l'Université Paris-Sud.

Anaïs Bohuon proposera un bref éclairage socio-historique des questions touchant au genre et au sport et Julie Doron, en s'appuyant sur son expérience de sportive de haut niveau en escrime, un éclairage psychologique, avant d'entamer un débat autour de ces thématiques.


La troupe des Z'ôtesses en représentation. © Sangs Mêlés

Théâtre d'intervention avec les Z'Ôtesses, du collectif Sangs Mêlés, vendredi 11 mars, 12h15 - 14h. Entrée gratuite. En présence de Maud Olivier, députée de l'Essonne.

Les Z’Otesses ce sont des personnages hauts en couleurs qui savent créer du lien et des connivences avec les participants, des comédien-nes rôdé-es à la scène et à l'improvisation pour interpeler les publics et interpréter des saynètes spécialement écrites pour l'événement, pour "faire réfléchir autrement", pour que chacun puisse s'emparer du sujet sans complexe.
Infos + : http://collectifsangsmeles.blogspot.fr/p/les-zotesses.html

Ce spectacle a été repéré et est financé par la ComUE Université Paris-Saclay dans le cadre du Groupe Diversité/Égalité.

Retour en images sur la semaine de l'égalité

© M. LECOMPT / UPSud© M. LECOMPT / UPSud© M. LECOMPT / UPSud© M. LECOMPT / UPSud© M. LECOMPT / UPSud© M. LECOMPT / UPSud