Cinésciences Virgo

 Jeudi 7 avril 2016 à 12h30
à la Bibliothèque Universitaire (Bât.407) - campus d'Orsay

VIRGO, objectif 10-21

Film de 25 min (2006)
Réalisateurs : Christine Azémar et Régis Bisson
Producteurs : CNRS/IN2P3 LAL Orsay - Université Paris-Sud
 
Thème : physique, histoire des sciences
Une découverte majeure
 
Le 14 septembre 2015 à 9 heures 50 minutes et 45 secondes (Temps universel), a pu être détecté des ondes gravitationnelles, grâce aux instruments extrêmement sensibles de l’expérience LIGO.
Il s’agit en fait d’une double découverte : la preuve de la réalité des ondes gravitationnelles prédites par Einstein. Et l’existence de trous noirs (auxquels ne croyait pas Einstein) ainsi que la possibilité de leur fusion. Fusion qui a eu lieu à plus d’un milliard d’années-lumière de nous.
 
VIRGO, expérience franco-italienne, est un détecteur d’ondes gravitationnelles situé à Cascina près de Pise. C’est un interféromètre de Michelson dont les bras font 3 km de long. Le passage d’une onde gravitationnelle émise par une coalescence de trous noirs stellaires ou par l’explosion d’une supernova se traduit, selon la Relativité Générale, par un changement des longueurs optiques des bras et donc un changement de l’état d’interférence. Le groupe Virgo du LAL est impliqué dans l’analyse des données.
 
 
Avec : Patrice Hello, enseignant-chercheur au Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire (LAL), Université Paris-Sud.